Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Folie à deux : actualités d’un concept ancien, à propos de deux cas - 23/04/08

Folie à deux: Update of an old concept regarding two cases

Doi : 10.1016/j.encep.2007.02.001 
S. Mouchet-Mages , R. Gourevitch, H. Lôo
Service hospitalo-universitaire, centre hospitalier Sainte-Anne, Inserm, U796, faculté de médecine Paris-Descartes, université Paris-Descartes, 7, rue Cabanis, 75014 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La folie à deux est une entité psychiatrique considérée comme rare. Les premières définitions furent apportées par Lasègue et Falret en 1877 : deux sujets, vivant en association proche, dans un milieu clos et isolé, partagent des idées délirantes sur le même thème. Il existe plusieurs classifications. L’épidémiologie du trouble est assez mal connue, car la plupart des données sont basées sur de simples rapports de cas. Ce travail présente deux cas cliniques de folie à deux, l’un mettant en jeu un délire paranoïaque initié par l’épouse d’un couple ; l’autre un délire paranoïde partagé par la mère de la patiente schizophrène. Les différences et similitudes de chacun de ces deux cas constituent une illustration des données de la littérature. Une revue de la littérature a permis de mettre en évidence les caractéristiques cliniques les plus fréquentes des cas de délire à deux (notamment la fréquence de l’association mère–fille et celle du diagnostic de schizophrénie chez le sujet inducteur), les conditions favorisant l’émergence du délire, les hypothèses psychopathologiques principales pouvant en expliquer la survenue, ainsi qu’une hypothèse génétique. Une revue des implications médicolégales et des modalités thérapeutiques est également proposée. Les cas cliniques présentés sont discutés au regard de ces différents éléments.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Folie à deux or induced delusional disorder is a rare mental disorder. It was initially described by the French Lasègue and Falret in 1877. Two subjects, who live in a close relationship, in isolation, share delusional ideas based on the same themes. Various classifications exist. Its epidemiology remains unclear, because most of the data have been extrapolated from case reports.

Case reports

In this paper, we describe and comment two cases of shared paranoid disorder: in the first case report, a husband shares the paranoiac delusion of his wife; the second case report describes a shared paranoid disorder between a schizophrenic daughter and her mother.

Literature findings

A review of the existing literature is also presented. Some clinical characteristics arise, such as frequent mother–daughter associations and diagnosis of schizophrenia in inducing subject. Particular social and psychopathological conditions for the occurrence of a shared delusional disorder are described, such as personality traits and genetic influences. This article also reviews some forensic issues, which may be of importance, since this disorder is underdiagnosed. Data concerning the principles of its treatment are sparse, but most authors consider that the separation of the two subjects has to be the basis of any intervention. The inducing subject has to be treated with specific medical interventions, including the prescription of antipsychotics. Sometimes, the separation is enough to eliminate the delusional ideas from the induced subject, who, according to the ICD-10 and DSM-IV, is the only one to meet the criteria for shared delusional disorder. The case reports are discussed in light of the review, and some propositions for their treatment are made.

Conclusion

As shared delusional disorder is a rare disease, only few data exist on its pathophysiology and mechanisms, and controlled studies are needed in order to understand its specific implications better and to define recommendations for its management.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Folie à deux, Délires induits, Délires partagés, Délires collectifs, Psychose, Schizophrénie

Keywords : Folie à deux, Shared delusional disorder, Induced delusional disorder, Shared paranoid disorder, Psychosis, Schizophrenia


Plan


© 2007  L’Encéphale, Paris, 2007. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 1

P. 31-37 - janvier 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La recherche d’un diagnostic de trouble de personnalité borderline chez les suicidants est-elle utile aux urgences ?
  • L. Cailhol, C. Damsa, E. Bui, R. Klein, E. Adam, L. Schmitt, A. Andreoli
| Article suivant Article suivant
  • Échelle d’ajustement dyadique : intérêts cliniques d’une révision et validation d’une version abrégée
  • P. Antoine, V. Christophe, J.-L. Nandrino

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.