Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le Locked-In Syndrome : la conscience emmurée - 28/04/08

Doi : 10.1016/j.neurol.2007.12.010 
M.-A. Bruno a, F. Pellas b, C. Schnakers a, P. Van Eeckhout c, J. Bernheim d, K.-H. Pantke e, F. Damas f, M.-E. Faymonville g, G. Moonen a, S. Goldman h, S. Laureys a,
a Coma Science Group, département de neurologie et centre de recherches du Cyclotron, université de Liège, Sart-Tilman B30, allée du Six-Août, 4000 Liège, Belgique 
b Médecine rééducative, hôpital Caremeau, CHU de Nîmes, Nîmes, France 
c Département de thérapie du langage, hôpital Pitié-Salpétrière, Paris et Association Locked-In Syndrome (Alis), Boulogne-Billancourt, France 
d Human Ecology Department, Faculty of Medicine and Pharmacy, Free University of Brussels (VUB), Bruxelles, Belgique 
e German Association Locked-In Syndrome LIS e.V., Evangelischen Krankenhaus köningin Elisabeth Herzberge gGmbh (Lehrkrankenhaus der Charité), Berlin, Allemagne 
f Médecine des soins intensifs, centre hospitalier régional de la Citadelle, Liège, Belgique 
g Centre de la douleur, centre hospitalier universitaire de Liège, Liège, Belgique 
h Unité biomédicale PET, hôpital Érasme, université libre de Bruxelles, Bruxelles, Belgique 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 14
Iconographies 6
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Le Locked-In Syndrome (LIS) est défini par : (i) la présence d’une ouverture continue des paupières ; (ii) des capacités cognitives relativement intactes ; (iii) une aphonie ou hypophonie sévère ; (iv) une quadriplégie ou quadriparésie ; et (v) une communication basée principalement sur les mouvements oculopalpébraux. L’étiologie la plus commune du LIS est une pathologie vasculaire, soit une occlusion de l’artère basilaire, soit une hémorragie pontique. Les personnes avec de telles lésions du tronc cérébral restent souvent dans le coma quelque temps, puis, peu à peu, s’éveillent, mais restent paralysées et muettes, cet état ressemblant fortement à celui des patients en état végétatif.

État des connaissances

Les études récentes ont démontré que, dans plus de la moitié des cas, la première personne à réaliser que le patient était conscient était un membre de la famille et non pas le médecin. Lorsque le patient LIS est médicalement stable, l’espérance de vie peut être de plusieurs décennies.

Conclusions

Nous devrions accorder aux patients LIS le droit de mourir – avec dignité – mais il faut également leur donner le droit de vivre dignement en leur assurant la meilleure rééducation possible et une prise en charge optimale de la douleur et des divers symptômes. Il est donc urgent de revoir le cadre éthique et médical de la prise en charge des patients atteints du Locked-In Syndrome.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Introduction

The Locked-In syndrome (LIS) is defined by: (i) the presence of sustained eye opening (bilateral ptosis should be ruled out as a complicating factor); (ii) preserved awareness; (iii) aphonia or hypophonia; (iv) quadriplegia or quadriparesis; and (v) a primary mode of communication that uses vertical or lateral eye movement or blinking. Acute ventral pontine lesions are its most common cause. Following such brainstem lesions patients may remain comatose for some time and then gradually awaken, remaining paralyzed and voiceless, superficially resembling the vegetative state.

Background

It has been shown that more than half of the time physicians fail to recognize early signs of awareness in LIS. Given appropriate medical care, life expectancy may be several decades but the chances of good motor recovery remain small. Eye-controlled computer technology now allows LIS patients to communicate and control their environment. Recent studies show that most LIS patients self-report meaningful quality of life and the demand for euthanasia is infrequent.

Conclusion

Patients suffering from LIS should not be denied the right to die – and to die with dignity – but also they should not be denied the right to live – and to live with dignity and the best possible pain and symptom management and revalidation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Coma, Locked-In Syndrome, Conscience, État végétatif, Soins palliatifs

Keywords : Coma, Locked-In syndrome, Consciousness, Vegetative state, Palliative care


Plan


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 164 - N° 4

P. 322-335 - avril 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Syndrome de dysrégulation dopaminergique dans la maladie de Parkinson
  • M. Borg, C. Bayreuther
| Article suivant Article suivant
  • Forme adulte de la maladie de Pompe : à propos de six cas de la région du Languedoc-Roussillon
  • A. Saux, P. Laforet, A.M. Pagès, D. Figarella-Branger, J.-F. Pellissier, M. Pagès, P. Labauge

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.