Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Ulcères de jambe

Doi : AD-04-1999-126-2-0151-9638-101019-ART94 

S. Reichert-Pénétrat [1],

A. Barbaud [1],

M. Weber [1],

J.-L. Schmutz [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L'accès au texte intégral de ce chapitre nécessite l'achat du livre ou l'achat du chapitre.

pages 1
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

Introduction

Les ulcères représentent une pathologie dermatologique très fréquente dont l'impact socio-économique important est encore aggravé par la fréquence des sensibilisations de contact.

Malades et méthodes

Il s'agissait d'une étude prospective portant sur 359 bilans allergologiques effectués sur une période de 5 ans chez 116 hommes et 243 femmes hospitalisés pour ulcères de jambe d'origine veineuse et/ou artérielle, compliqués ou non d'eczéma de contact. Ont été testés systématiquement les tests épicutanés de la batterie standard ICDRG ainsi qu'une batterie spécifique de 40 tests.

Résultats et discussion

Cette étude a confirmé la grande fréquence des sensibilisations de contact dans cette population : 82,5 p. 100 des sujets avaient au moins un test positif. Le baume du Pérou, la lanoline et la néomycine étaient les allergènes les plus fréquemment en cause dans les ulcères de jambe. Les tests épicutanés à l'éosine étaient positifs dans 5 p. 100 des cas, ce qui n'est pas une donnée classique dans la littérature. Enfin, cette étude a confirmé la grande fréquence des sensibilisations de contact aux corticoïdes dans cette population. Au vu de ces résultats et des données actuelles de la littérature, une nouvelle batterie « ulcères de jambe » réactualisée est proposée.

Conclusion

La polysensibilisation de contact est très fréquente chez les sujets atteints de plaies chroniques. Une batterie « ulcères de jambe » constitue un bon examen d'orientation mais nécessite d'être complétée en fonction des données d'un interrogatoire minutieux.

Abstract

Contact allergy investigations in patients with leg ulcers (359 cases).

Introduction

Leg ulcers are a common disease in dermatology. Their social and economic implications are important, especially when contact dermatitis complicates these wounds.

Patients and methods

In this study a total of 359 patients had contact dermatitis investigations over a period of 5 years. Patch-tests were performed on 116 men and 243 women hospitalized with venous and/or arterial leg ulcers, with or without clinical appearence of periulcerous contact dermatitis. Standard patch-tests of the ICDRG (International Contact Dermatitis Research Group) were systematically performed as well as a specific series of 40 tests.

Results and discusion.

Positive patch tests were observed in 82,5 p. 100 of the patients, indicating a very high rate of contact allergy in patients with leg ulcers. Peru balsam, lanolin and neomycin were the most frequent culprits of positive patch-tests in this population. Five percent of patch-tests with eosin were positive in our study. This is not common in the literature. Moreover, we highlight the high rate of contact sensitization to corticosteroids in this population. According to these results and to the literature, a new series of patch-tests for leg ulcers is suggested.

Conclusion

Polysensitization in patients with chronic wounds is very frequent. A series of patch-tests in leg ulcers may lead to some interesting conclusions but a good questioning of the patient is always necessary to complete this series.


Plan



© 1999 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Vol 126 - N° 2

P. 131 - avril 1999 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Périartérite noueuse cutanée Particularités diagnostiques et thérapeutiques de 9 cas
| Article suivant Article suivant
  • La grille ECLA : un système de cotation de l'acné pour la pratique quotidienne du dermatologue
  • B. Dreno, I. Bodokh, M. Chivot, F. Daniel, Ph. Humbert, F. Poli, P. Clerson, J.-P. Berrou

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Publicité