Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Politiques de prévention et de prise en charge précoce de l’hémorragie du post-partum immédiat dans six réseaux de maternités françaises

Doi : 10.1016/j.jgyn.2008.01.007 

C. Deneux-Tharaux a  , M. Dreyfus b, F. Goffinet a c, J. Lansac d, D. Lemery e, O. Parant f, A. Chauveaud g, G. Bréart a, M.-H. Bouvier-Colle a

le groupe Euphrates1

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But

L’hémorragie du postpartum (HPP) demeure la première cause de mortalité maternelle en France et la plupart de ces décès sont évitables. L’objectif de cette étude était de décrire les politiques locales de prise en charge relatives à la prévention et la prise en charge précoce de l’HPP dans les maternités et de confronter cette description aux preuves scientifiques d’efficacité disponibles. Elle s’intégrait au projet européen Euphrates et a été conduite en France en 2003 avant l’émission de recommandations nationales pour la pratique clinique relative aux HPP.

Matériels et méthodes

L’enquête, transversale et déclarative, a été conduite dans six réseaux de périnatalité regroupant 132 maternités. Un questionnaire postal a été envoyé dans chaque maternité. Les aspects de prise en charge étudiés concernaient la prévention, les critères et méthodes diagnostiques et la prise en charge de l’HPP avérée.

Résultats

Une maternité sur quatre n’avait pas de définition de l’HPP et une sur six n’avait pas de protocole écrit de prise en charge de l’HPP. Si l’utilisation d’ocytociques en prévention de l’HPP était largement recommandée, une variété de politiques existait concernant le moment d’administration des ocytociques et l’association des autres composantes de la délivrance dirigée. Des variations existaient également concernant les molécules utilisées pour la prise en charge pharmacologique de l’HPP avérée.

Conclusion

Les variations observées montrent d’une part qu’une amélioration de certaines pratiques est possible, et d’autre part que des travaux de recherche centrés sur les aspects insuffisamment documentés sont nécessaires.

Summary

Objectives

Postpartum haemorrhage (PPH) constitutes the leading cause of maternal deaths in France, and the majority of these deaths are preventable. The objective of this study was to ascertain policies for prevention and early management of PPH in maternity units, and to compare the results with scientific evidence. The survey was part of the Euphrates European project, and was conducted in France in 2003 before national recommendations for clinical practice related to PPH were launched.

Materials and methods

A cross-sectional declarative survey was conducted in six perinatal networks representing 132 maternity units. A postal questionnaire was sent to all units. Main outcomes measured were stated policies for prevention, diagnosis and management of PPH.

Results

There was no definition of PPH in one out of four units, and no written protocol for PPH management in one out of six. Policies of using preventive uterotonics were widespread, but variation was observed concerning the timing of administration, and association with the other components of active management of the third stage of labour. Policies about drugs used for management of PPH also varied.

Conclusion

Variations in policies show firstly that evidence-based improvement in practice is possible, and secondly that further research is needed on poorly documented aspects of PPH management.


Mots clés : Hémorragie du post-partum immédiat, Prévention, Prise en charge pharmacologique, Troisième phase du travail, Étude transversale, Enquête de pratiques

Keywords : Immediate postpartum haemorrhage, Prevention, Pharmacological treatment, Third stage of labour, Cross-sectional study, Health care survey


Plan


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Vol 37 - N° 3

P. 237-245 - mai 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • TVT Secur™ : de plus en plus minimal invasif. Étude préliminaire prospective sur 110 cas
  • P. Debodinance, E. Lagrange, J. Amblard, C. Lenoble, J.-P. Lucot, R. Villet, M. Cosson, B. Jacquetin
| Article suivant Article suivant
  • Disparités socioéconomiques dans le dépistage prénatal de la trisomie 21 par marqueurs sériques : évolution entre 1998 et 2003 en France
  • M.-C. Grupposo, B. Khoshnood, K. Supernant, B. Blondel

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

Déjà abonné à cette revue ?

Publicité