Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Volume plaquettaire moyen : un marqueur de l’inflammation dans la spondylarthrite ankylosante et la polyarthrite rhumatoïde

Doi : 10.1016/j.rhum.2007.06.016 

Bunyamin Kisacik  , Abdurrahman Tufan, Umut Kalyoncu, Omer Karadag, Ali Akdogan, Mehmet Akif Ozturk, Sedat Kiraz, Ihsan Ertenli, Meral Calguneri

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L'accès au texte intégral de ce chapitre nécessite l'achat du livre ou l'achat du chapitre.

pages 4
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

L’objectif de cette étude rétrospective était de rechercher des corrélations entre le volume plaquettaire moyen (VPM) et les indices qui reflètent l’activité de la polyarthrite rhumatoïde (PR) et de la spondylarthrite ankylosante (SA).

Méthodes

Nous avons étudié 32 malades souffrant de PR active (25 femmes et sept hommes ; âge moyen, 49±13 ans), pour qui les témoins étaient 26 malades arthrosiques (22 femmes et quatre hommes ; âge moyen, 52±8 ans), et 30 malades souffrant de SA active (15 femmes et 15 hommes ; âge moyen, 36±12 ans), pour qui les témoins étaient 29 individus bien portants appariés pour l’âge (24 femmes et cinq hommes ; âge moyen, 41±7 ans).

Résultats

Le VPM était significativement plus bas dans les groupes PR et SA que dans les groupes témoins respectifs (PR versus arthrose, p<0,001 ; SA versus sujets sains, p<0,001). Après traitement, le VPM a augmenté de façon significative dans les groupes PR et SA (p<0,001 dans les deux groupes). Dans le groupe RA, le VPM est resté significativement plus bas que dans le groupe arthrose (p=0,019). Dans le groupe SA après deux mois de traitement, une corrélation négative a été constatée entre le VPM et le score BASDAI (r=−0,507 et p=0,004).

Conclusion

Nos résultats laissent penser que le VPM pourrait apporter des informations supplémentaires sur l’intensité de l’inflammation dans la PR et la SA.


Mots clés : Polyarthrite rhumatoïde, Spondylarthrite ankylosante, Volume plaquettaire moyen, Marqueurs de la phase aiguë de l’inflammation

Keywords : Rheumatoid arthritis, Ankylosing spondylitis, Mean platelet volume, Acute phase reactants


Plan


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais sa référence anglaise dans le même volume de Joint Bone Spine.


© 2008  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Vol 75 - N° 5

P. 424-427 - mai 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les indices du Questionnaire d’évaluation de la sclérodermie (SAQ) reflètent l’évolution de la maladie
  • Predrag Ostojic, Nemanja Damjanov
| Article suivant Article suivant
  • Étude des taux circulants d’adrénomédulline dans la spondylarthrite ankylosante et la fièvre méditerranéenne familiale
  • Kemal Üreten, Mustafa Özbek, Mehmet Akif Öztürk, Ilker Dogru, Arzu Dogru, Muhittin Yürekli, Feridun Karakurt, Ahmet Mesut Onat

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Publicité