Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prémédication par thiénopyridines avant angioplastie coronaire dans l'angor instable

Doi : 10.1016/S0003-3928(03)00068-4 

D.  Blanchard a * ,  T.  Demicheli b ,  N.  Danchin b *Auteur correspondant.

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L'accès au texte intégral de ce chapitre nécessite l'achat du livre ou l'achat du chapitre.

pages 4
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La ticlopidine ou le clopidogrel associés à l'aspirine ont permis de diminuer de façon significative le risque d'événements majeurs après implantation de stent. Cependant, la nécessité d'un prétraitement reste discutée. Le but de ce travail a été de déterminer l'influence du prétraitement par les thiénopyridines sur les événements cardiaques majeurs (décès, infarctus, nécessité de nouvelle revascularisation par angioplastie ou pontage, récurrence angineuse, thrombose de stent) au cours de l'hospitalisation dans une population de patients inclus de façon prospective dans 2 registres multicentriques visant à analyser le devenir de patients recevant un stent (S670 et S7, Medtronic) sur des artères coronaires natives de diamètre égal ou supérieur à 3 mm. Sur les 2929 patients inclus dans les 2 registres au cours des années 1999 et 2000, 1205 se présentaient avec un angor instable (41 %). 50,2 % des patients étaient prétraités par la ticlopidine ou le clopidogrel depuis au moins 6 heures ; les anti GPIIb-IIIa ont été utilisés dans 13,9 % des procédures. Un événement cardiaque majeur a été retrouvé dans 2 % de la population. Les facteurs corrélés avec la survenue d'un événement en analyse uni- et multivariée étaient : l'âge supérieur à 73 ans (RR : 2,37 ; 95 % CI : 1,05-5,36, p < 0,037), un antécédent d'infarctus (RR : 2,56 ; 95 % CI : 1,08-6,11, p < 0,034) ; le prétraitement était corrélé avec la diminution des événements (RR : 0,389 ; 95 % CI : 0,16-0,95, p < 0,038). Chez les patients n'ayant pas reçu d'anti GPIIb-IIIa, seuls l'âge et l'absence de prétraitement restaient significatifs pour la prédiction d'événements.

Mots clés  : Angioplastie coronaire ; Stent ; Clopidogrel ; Ticlopidine ; Angor instable.

Abstract

Ticlopidine or clopidogrel combined with aspirin decrease major cardiac events (Mace) after PTCA with stent implantation. It has not be proven yet that pretreatment by T or C was superior to conventional post-treatment, especially in unstable patients. The aim of the present study was to determine the influence of thienopyridine pretreatment on the risk of Mace (death, Q wave myocardial infarction, need for repeat PTCA or surgery, angina recurrence, stent thrombosis) during the hospitalization period in a population prospectively included in 2 multicentre registries of patients undergoing placement of a S670® or S7® stent (Medtronic) implanted in native coronary arteries (≥3.0 mm). Among the 2929 patients included into the registries, 1205 had unstable angina (41 %). 50,2% of the patients were pretreated by T or C (T = 15.7%, C = 34.5%); 85.5% received aspirin before the procedure; definition of pretreatment was the administration of drug at least 6 hours before stent implantation. GPIIb-IIIa antagonists were administered in only 13.9% of patients. Mace were observed in 2% of the patients. Factors correlated with Mace by univariate and multivariate analyses were: age >73 years (RR: 2.37; 95 % CI: 1.05-5.36, P < 0.037) , previous myocardial infarction (RR: 2.56; 95% CI: 1.08-6.11, P <0.034), pretreatment by T or C (RR: 0.389; 95% CI: 0.16-0.95, P < 0.038). In patients who did not receive GPIIb-IIIa antagonists, age >73, and pretreatment by T or C were the only independent predictors of Mace.

Mots clés  : Percutaneous coronary angioplasty ; Stent ; Ticlopidine ; Clopidogrel.

Plan



© 2003  Publié par Elsevier Masson SAS.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Vol 52 - N° 3

P. 169-172 - juin 2003 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Curiethérapie endocoronaire : une méta-analyse
  • E. Charpentier, N. Danchin, C. Edlinger, J.P. Perrin, S. Baffert, F. Livinec, N. Jakobi-Rodrigues, D. Couturier, E. Fery-Lemonnier
| Article suivant Article suivant
  • Première implantation humaine d'une valve aortique artificielle par voie percutanée dans un cas de rétrécissement aortique calcifié
  • A. Cribier, H. Eltchaninoff, C. Tron

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Publicité