Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Traitement des lymphomes primitifs du système nerveux central chez l’immunocompétent - 19/06/08

Treatment of primary central nervous system lymphoma in the immunocompetent patient

Doi : 10.1016/j.neurol.2008.04.001 
M. Sierra Del Rio, A. Benouaich-Amiel, D. Psimaras, C. Dehais, K. Hoang-Xuan
Service de neurologie Mazarin, CHU Pitié-Salpêtrière, 47, boulevard de l’hopital, 75651 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’incidence des lymphomes primitifs du système nerveux central (LPSNC) qui a considérablement augmenté ces dernières années demeure stable chez l’immunocompétent alors qu’elle a diminué chez l’immunodéprimé. Le traitement de référence repose sur l’adjonction d’une chimiothérapie à base de méthotrexate (MTX) intraveineux à forte dose à la radiothérapie encéphalique autorisant une médiane de survie de trois à quatre ans et un taux de longs survivants de 30 %. La chimiothérapie intrathécale à visée prophylactique reste discutée. Chez les patients âgés qui constituent la moitié des patients, il est maintenant bien accepté de ne plus proposer de radiothérapie de consolidation de façon systématique en cas d’obtention d’une rémission complète avec la chimiothérapie seule. En effet, la population âgée est exposée à un fort risque de développer une leucoencéphalopathie liée à la combinaison du MTX et de la radiothérapie. Dans la population jeune, des données récentes suggèrent que l’intensification de la chimiothérapie avec greffe de cellule souche périphérique constitue une perspective thérapeutique très prometteuse dans les récidives ou éventuellement en alternative à la radiothérapie dans le traitement initial. Un essai prospectif national va prochainement débuter randomisant l’intensification de la chimiothérapie avec la radiothérapie dans les LPSNC de l’immunocompétent.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

The incidence of primary CNS lymphoma (PCNSL), which has considerably increased these last years, remains stable in the immunocompetent population, while it is steadily decreasing in the immunosuppressed population. The addition of high dose methotrexate (MTX) based chemotherapy (CT) before whole brain radiotherapy (WBRT) has clearly improved the prognosis of PCNSL with a median survival of three to four years. About 30% of the patients may hope to have a long survival and to be cured. In the elderly (age over 60 years) CT alone (without RT) is recommended as initial treatment. This approach seems useful to avoid RT and to reduce the risk of delayed neurotoxicity due to the combined treatment. In the young population (age less than 60 years), intensive chemotherapy followed by hematopoietic stem cell rescue (ICH) appears as a promising approach in recurrent tumors and potentially as an alternative option to RT as consolidation treatment in newly diagnosed patients. A prospective trial will be activated in France soon randomizing ICH and RT in the initial treatment of PCNSL.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Lymphome, Système nerveux central, Immunocompétent, Corticoïdes, Radiothérapie, Chimiothérapie, Méthotrexate, Neurotoxicité

Keywords : Lymphoma, Central nervous system, Immunocompetent, Steroids, Radiotherapy, Chemotherapy, Methotrexate, Neurotoxicity


Plan


© 2008  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 164 - N° 6-7

P. 569-574 - juin-juillet 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Traitement actuel des métastases cérébrales
  • J.-S. Guillamo, E. Emery, A. Busson, E. Lechapt-Zalcman, J.-M. Constans, G.-L. Defer
| Article suivant Article suivant
  • Complications neurologiques des traitements des tumeurs cérébrales
  • D. Ricard, T. De Greslan, C. Soussain, P. Bounolleau, M. Sallansonnet-Froment, J.-M. Delmas, H. Taillia, N. Martin-Duverneuil, J.-L. Renard, K. Hoang-Xuan

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.