Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières S'abonner

Insuffisance valvulaire non post-thrombotique du système veineux profond des membres inférieurs

[19-2020]
Michel Perrin : Chirurgien vasculaire, ancien interne, ancien chef de clinique des Universités, ancien assistant des hôpitaux de Lyon
26 Chemin de Décines, 69680 Chassieu  France
Jean-Luc Gillet : Médecin vasculaire
51 bis avenue Pr Tixier, 38300 Bourgoin-Jallieu  France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L'accès au texte intégral de ce chapitre nécessite l'achat du livre ou l'achat du chapitre.

pages 6
Iconographies 9
Vidéos 0
Autres 0
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Angéiologie

Résumé

Bien que connu depuis de nombreuses décades, le reflux veineux profond non post-thrombotique est souvent mal identifié en tant que mécanisme physiopathologique responsable dans la maladie veineuse chronique. C'est l'insuffisance veineuse profonde primitive qui représente de loin l'étiologie la plus fréquente dans les reflux veineux non post-thrombotiques. L'insuffisance veineuse superficielle primitive, c'est-à-dire les varices essentielles, est associée à une insuffisance veineuse profonde primitive dans environ 15 % des cas et cette dernière peut être responsable de récidive après leur traitement. Dans les formes sévères d'insuffisance veineuse profonde primitive, la chirurgie représentée essentiellement par la valvuloplastie doit être discutée en cas d'échec du traitement conservateur. Elle ne doit être entreprise qu'après la réalisation d'investigations complémentaires : échodoppler, mesure dynamique de la pression veineuse et phlébographie.



Mots-clés : chirurgie veineuse, échodoppler, insuffisance veineuse profonde, insuffisance veineuse primitive, maladie veineuse chronique, reflux veineux, valve veineuse, valvuloplastie

Plan



© 2003  Éditions Scientifiques et Médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Publicité