Médecine

Paramédical

Autres domaines


Troubles périnéaux quatre ans après le premier accouchement : comparaison entre épisiotomie restrictive et systématique - 16/10/08

Pelvic floor disorders four years after first delivery: A comparative study of restrictive versus systematic episiotomy

Doi : 10.1016/j.gyobfe.2008.07.009 
X. Fritel a, , J.-P. Schaal b, A. Fauconnier a, V. Bertrand b, C. Levet a, A. Pigné a
a Service de gynécologie-obstétrique, hôpital Rothschild, Assistance publique–Hôpitaux de Paris (AP–HP), université Pierre-et-Marie-Curie, 33, boulevard de Picpus, 75012 Paris, France 
b Service de gynécologie-obstétrique, hôpital Saint-Jacques, université de Franche-Comté, 10, rue du Dr-Heidenreich, 25000 Besançon, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

Comparer deux politiques d’épisiotomie : une restrictive et l’autre systématique.

Patientes et méthodes

C’est une étude comparative quasi randomisée entre deux maternités universitaires françaises ayant des politiques d’épisiotomie opposées ; une l’utilisant le moins possible et l’autre systématiquement. Sont incluses 774 nullipares accouchées en 1996 d’un singleton en présentation céphalique entre 37 et 41 semaines d’aménorrhée. Un questionnaire a été posté quatre ans plus tard. L’effectif était calculé pour mettre en évidence une différence de 10 % sur la prévalence de l’incontinence urinaire avec une puissance de 80 %. Les critères de jugement étaient l’incontinence urinaire, l’incontinence anale, la douleur périnéale et la dyspareunie.

Résultats

Nous avons reçu 627 réponses (81 %), 320 pour le groupe épisiotomie restrictive et 307 pour le groupe systématique. Dans le groupe restrictif, 186 (49 %) accouchements avaient nécessité une épisiotomie médiolatérale contre 348 (88 %) dans le groupe systématique. Quatre ans après le premier accouchement, il n’y avait pas de différence pour l’incontinence urinaire (26 % contre 32 %), la douleur périnéale (6 % contre 8 %) ou la dyspareunie (18 % contre 21 %). L’incontinence anale était moins fréquente dans le groupe restrictif (11 % contre 16 %). La différence était significative pour l’incontinence aux gaz (8 % contre 13 %), mais pas pour l’incontinence fécale (3 % dans les deux groupes). La régression logistique confirmait qu’une politique d’épisiotomie systématique était associée à près de deux fois plus d’incontinence anale qu’une politique restrictive (OR=1,84 ; IC 95 % 1,05–3,22).

Discussion et conclusion

L’épisiotomie systématique ne protège pas de l’incontinence urinaire ou anale quatre ans après le premier accouchement.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objective

To compare two policies for episiotomy: restrictive and systematic.

Patients and methods

It is a quasi-randomised comparative study between two French university hospitals with contrasting episiotomy policies: one using it restrictively and the second routinely. Population included 774 nulliparous women delivered during 1996 of a singleton in cephalic presentation at a term of 37–41 weeks. A questionnaire was mailed four years after delivery. Sample size was calculated to allow showing a 10% difference in the prevalence of urinary incontinence with 80% power. Main outcome measures were urinary incontinence, anal incontinence, perineal pain and pain during intercourse.

Results

We received 627 responses (81%), 320 from women delivered under the restrictive policy, 307 from women delivered under the routine policy. In the restrictive group, 186 (49%) deliveries included mediolateral episiotomies and in the routine group, 348 (88%). Four years after the first delivery, the groups did not differ in the prevalence of urinary incontinence (26% versus 32%), perineal pain (6% versus 8%), or pain during intercourse (18% versus 21%). Anal incontinence was less prevalent in the restrictive group (11% versus 16%). The difference was significant for flatus (8% versus 13%) but not for faecal incontinence (3% for both groups). Logistic regression confirmed that a policy of routine episiotomy was associated with a risk of anal incontinence nearly twice as high as the risk associated with a restrictive policy (OR=1.84, 95 % CI :1.05–3.22).

Discussion and conclusion

A policy of routine episiotomy does not protect against urinary or anal incontinence four years after first delivery.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Épisiotomie, Accouchement, Douleur périnéale, Incontinence urinaire, Incontinence anale

Keywords : Episiotomy, Delivery, Perineal pain, Urinary incontinence, Anal incontinence


Plan


 Fritel X, Schaal JP, Fauconnier A, Bertrand V, Levet C, Pigné A. Pelvic floor disorders four years after first delivery, a comparative study of restrictive versus systematic episiotomy. BJOG 2008;115:247–52.


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° 10

P. 991-997 - octobre 2008 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.