Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Papulose lymphomatoïde de l’enfant : six cas et revue de la littérature - 21/10/08

Doi : 10.1016/j.annder.2008.07.054 
N. Bories a, L. Thomas a, A. Phan a, B. Balme a, D. Salameire b, C. Thurot-Guillou b, S. Dalle a,
a Service de dermatologie, hôpital Hôtel-Dieu, 1, place de l’Hôpital, 69288 Lyon cedex 02, France 
b Service de dermatologie, hôpital Albert-Michallon, BP 217, 38043 Grenoble cedex 9, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 5
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La papulose lymphomatoïde (PL) est un désordre lymphoprolifératif rare. Elle est désormais incluse dans la classification des lymphomes cutanés de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Alors qu’elle est largement décrite chez l’adulte, seuls quelques cas de PL ont été rapportés chez l’enfant ; le diagnostic est souvent difficile sur ce terrain et ni la prise en charge thérapeutique ni la surveillance n’ont été clairement établies. Nous rapportons six nouveaux cas de PL de l’enfant.

Patients et Méthode

Étude rétrospective de six enfants, âgés de deux à 11 ans, observés à l’hôpital de l’Hôtel-Dieu à Lyon et au centre hospitalier de Grenoble entre 2005 et 2008. Chaque enfant a subi une biopsie cutanée pour examen histologique et immunohistochimique.

Résultats

Les six enfants présentaient des lésions papulonodulaires, parfois nécrotiques, d’âges différents, évoluant par poussées, situées sur les membres et le tronc. L’examen histologique et les immunomarquages étaient pour les six cas en faveur d’une PL de type A, avec de grandes cellules CD30+ et CD15− dispersées dans un infiltrat dermique inflammatoire constitué en majorité de lymphocytes, de polynucléaires neutrophiles, d’éosinophiles et de quelques histiocytes.

Discussion

Seuls une soixantaine de cas de PL ont été décrits chez l’enfant. Il s’agissait le plus souvent du type A. L’association à un lymphome malin existe, avec un sur-risque par rapport à la population générale du même âge. Le diagnostic clinique est conforté par l’étude anatomoclinique et les immunomarquages. Sur le plan thérapeutique, il n’existe aucun consensus. L’abstention ou les dermocorticoïdes sont généralement proposés en première intention. Le méthotrexate et la photothérapie font partie des alternatives possibles, à réserver aux formes très étendues ou invalidantes.

Conclusion

La PL de l’enfant est de présentation clinique et d’évolution peu différente de celle de l’adulte. Des cas de lymphomes associés ont été rapportés. Si une surveillance clinique régulière est à proposer, la réalisation d’examens complémentaires ne doit pas être systématique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Background

Lymphomatoid papulosis (LyP) is a rare lymphoproliferative disorder. It is now included in the World Health Organisation (WHO) classification of cutaneous lymphomas. Although frequently described in adults, there have been only a few reported cases of LyP in children; diagnosis is often difficult in this population and no clear guidelines have been established regarding management or monitoring. In this article we report six new cases of LyP in children.

Patients and methods

This is a retrospective study of six children, aged between two and 11 years, seen at the Hôtel-Dieu Hospital in Lyon and at the Grenoble Hospital Centre between 2005 and 2008. Each child underwent skin biopsy for histological and immunohistochemical analysis.

Results

All six children presented papulonodular lesions on the limbs and trunk, in some cases necrotic, present for different times and developing in episodes. Histology and immunolabelling announces in all six cases militated in favour of LyP type A, with large CD30+ and CD15− cells dispersed in an inflammatory dermal infiltrate made up for the most part of lymphocytes, polynuclear neutrophils, eosinophils and a small number of histiocytes.

Discussion

Only around 60 cases of LyP have so far been reported in children, principally type A. Association with malignant lymphoma occurs, with high risk in relation to the general population of the same age. Clinical diagnosis is confirmed histopathology and immunolabelling. There is currently no consensus regarding therapeutic management. First-line treatment generally comprises therapeutic abstention or dermal corticosteroids. Methotrexate and phototherapy constitute possible alternatives but should be used only in very disseminate or debilitating forms of the disease.

Conclusion

The presentation and course of LyP of childhood differs very little from the adult form. Cases of associated lymphoma have been reported. Although regular clinical monitoring is recommended, there is no call for routine laboratory testing.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Papulose lymphomatoïde, Lymphome cutané, Lymphoprolifération CD30, Enfant

Keywords : Lymphomatoid papulosis, Cutaneous lymphoma, CD30 lymphoproliferation, Child


Plan


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 135 - N° 10

P. 657-662 - octobre 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Fréquence des cancers cutanés non diagnostiqués en hôpital gériatrique
  • J. Fontaine, S. Mielczarek, S. Meaume, P. Senet
| Article suivant Article suivant
  • Étude anatomoclinique d’un cas de dermatite périorale granulomateuse de l’enfant (Face : facial afro-caribbean childhood eruption)
  • B. Cribier, A. Lieber-Mbomeyo, D. Lipsker

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.