Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Physiopathologie de la dysfonction cognitive postopératoire du sujet âgé : hypothèses actuelles

Doi : JCHIR-07-08-2008-145-4-0021-7697-101019-200807828 

F.-Z. Laalou [1 et 2],

A.-C. Carre [2],

C. Forestier [2],

F. Sellal [3 et 4],

O. Langeron [5],

L. Pain [1 et 2]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L'accès au texte intégral de ce chapitre nécessite l'achat du livre ou l'achat du chapitre.

pages 8
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Physiopathologie de la dysfonction cognitive postopératoire du sujet âgé : hypothèses actuelles

Une dysfonction cognitive post-opératoire (POCD) est un syndrome décrit chez les patients au-delà de la période initiale post-opératoire. Ces POCD ont des répercussions importantes pour ces patients et leur famille.

23 % des patients âgés de 60 à 69 ans et 29 % des patients âgés de plus de 70 ans présentent une POCD une semaine après la chirurgie. Ces troubles cognitifs sont encore présents au 3e mois dans 14 % des cas chez les patients âgés de plus de 70 ans.

Facteurs épidémiologiques retrouvés : âge > 70 ans, durée de l’anesthésie et/ou de la chirurgie, durée d’hospitalisation.

Depuis quelques années, les travaux de recherche ont mis en évidence une modification d’expression génomique jusqu’à 72 h après une anesthésie générale, hypothèse intéressante pour tenter d’expliquer les effets latéraux des agents anesthésiques sur les fonctions cognitives, notamment chez le sujet âgé.

La chirurgie et ses répercussions inflammatoires et humorales (cortisol) est une autre hypothèse à prendre en considération dans l’émergence des POCD.

La diminution de libération d’acétylcholine liée au vieillissement non pathologique et aux conséquences de l’anesthésie générale est également un mécanisme possiblement impliqué dans l’apparition de ces troubles cognitifs postopératoires.

Il est important de mettre en place une stratégie de prévention, d’information et de détection de ces POCD, notamment chez les personnes âgées.

L’existence de troubles cognitifs postopératoires doit conduire à adresser secondairement le patient vers une consultation spécialisée « mémoire » pour exploration et avis.

Abstract

Pathophysiology of post-operative cognitive dysfunction: current hypotheses

Post-operative cognitive dysfunction (POCD) has been reported after a variety of surgical procedures. POCD is associated with a decline in performance of activities of daily living of elderly patients and can cause substantial damage to family and/or to social support systems.

The incidence of POCD in the first week after surgery is 23% in patients between 60 and 69 years of age and 29% in patients older than 70. Cognitive dysfunction was still present in 14% of patients over 70 at three month after surgery. The risk of POCD increases with age, and the type of surgery is also important since there is very low incidence of POCD after minor surgery. For many years, it has been known that general anaesthesia is associated with persistent changes in gene expression in the brain for at least 72 hours. These observed modifications suggest an interesting hypothesis to explain the side effects of anaesthetic agents on cognitive dysfunction, particularly in the elderly. The inflammatory response to surgery is consistent with the hypothesis that inflammation contributes to cognitive decline in the elderly. Most of the drugs administered during anaesthesia interact with the cerebral cholinergic system, which seems to be impaired with ageing. One can hypothesize that this cholinergic dysfunction is a potent factor in the pathogenesis of POCD. These findings have implications for the information provided before obtaining consent from elderly patients prior to surgery; a careful evaluation of mental status is mandatory for all elderly patients undergoing general anaesthesia. Perioperative physicians should be familiar with the prevention, diagnosis, and management of postoperative cognitive dysfunction.


Mots clés : Divers , Pronostic , Fonction cognitive , Sujet âgé

Keywords: Forecast , Cognitive function , Old subject


Plan



© 08 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Vol 145 - N° 4

P. 323-330 - juillet-août 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prise en charge des cancers superficiels du rectum
  • J.-B. Bachet, S. Benoist
| Article suivant Article suivant
  • Télémédecine : quis, quid, ubi, quibus auxiliis, cur, quomodo, quando ?
  • T. Syburra, M. Genoni

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Publicité