Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Bactériologie des infections cutanées de l’enfant - 14/11/08

Doi : 10.1016/S0929-693X(08)74217-9 
J. Raymond 1, , R. Cohen 2
1 Service de Bactériologie, Hôpital Cochin, 27 rue du Faubourg Saint Jacques, 75679 Paris cedex 19 
2 Centre Hospitalier Intercommunal de Créteil, 40 avenue de Verdun, 94010 Créteil cedex 

Correspondance.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 3
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Deux espèces bactériennes sont responsables de la majorité des infections cutanées de l’enfant : Streptococcus pyogenes (SGA) et Staphylococcus aureus. Si les SGA restent toujours sensibles aux β-lactamines, leur résistance aux macrolides varie dans le temps mais reste supérieure à 10 %. En France, la majorité des souches résistantes le sont par modification de la cible codée par le gène erm b.

Pour S. aureus, la quasi-totalité des souches isolées sont résistantes aux pénicillines G ou A mais restent sensibles aux pénicillines M et aux céphalosporines. En France, l’incidence des souches communautaires résistantes à la méticilline (C-SARM) est actuellement faible, de l’ordre de 6 %, mais le risque d’une augmentation rapide reste réel.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Two bacterial species are responsible for the majority of children skin infections: Streptococcus pyogenes and Staphylococcus aureus. If S. pyogenes remain susceptible to the beta-lactams, their resistance to macrolides varies over time but remains significant (> 10%). In France, most resistant strains are by modification of the target, coded by the gene erm b.

For S. aureus, almost all strains isolated were resistant to G and A penicillins, but remain susceptible to M penicillin and cephalosporins. In France, the incidence of meticillin resistant community acquired S. aureus strains is currently low, around 6 %, but the risk of a rapid increase is real.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Infections cutanées, Staphylococcus aureus, Streptococcus pyogenes, Résistance aux antibiotiques



© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Vol 15 - N° S2

P. 59-61 - octobre 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Apport de la pharmacocinétique-pharmacodynamie au traitement des infections bactériennes de l’enfant
  • R. Cohen
| Article suivant Article suivant
  • Propositions thérapeutiques pour le traitement des infections cutanées bactériennes
  • F. Moulin, B. Quinet, J. Raymond, Y. Gillet, R. Cohen

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.