Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Bactériologie des infections cutanées de l’enfant

Doi : 10.1016/S0929-693X(08)74217-9 

J. Raymond 1  , R. Cohen 2

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L'accès au texte intégral de ce chapitre nécessite l'achat du livre ou l'achat du chapitre.

pages 3
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Deux espèces bactériennes sont responsables de la majorité des infections cutanées de l’enfant : Streptococcus pyogenes (SGA) et Staphylococcus aureus. Si les SGA restent toujours sensibles aux β-lactamines, leur résistance aux macrolides varie dans le temps mais reste supérieure à 10 %. En France, la majorité des souches résistantes le sont par modification de la cible codée par le gène erm b.

Pour S. aureus, la quasi-totalité des souches isolées sont résistantes aux pénicillines G ou A mais restent sensibles aux pénicillines M et aux céphalosporines. En France, l’incidence des souches communautaires résistantes à la méticilline (C-SARM) est actuellement faible, de l’ordre de 6 %, mais le risque d’une augmentation rapide reste réel.

Summary

Two bacterial species are responsible for the majority of children skin infections: Streptococcus pyogenes and Staphylococcus aureus. If S. pyogenes remain susceptible to the beta-lactams, their resistance to macrolides varies over time but remains significant (> 10%). In France, most resistant strains are by modification of the target, coded by the gene erm b.

For S. aureus, almost all strains isolated were resistant to G and A penicillins, but remain susceptible to M penicillin and cephalosporins. In France, the incidence of meticillin resistant community acquired S. aureus strains is currently low, around 6 %, but the risk of a rapid increase is real.


Mots clés : Infections cutanées, Staphylococcus aureus, Streptococcus pyogenes, Résistance aux antibiotiques



© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Vol 15 - N° S2

P. 59-61 - octobre 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Apport de la pharmacocinétique-pharmacodynamie au traitement des infections bactériennes de l’enfant
  • R. Cohen
| Article suivant Article suivant
  • Propositions thérapeutiques pour le traitement des infections cutanées bactériennes
  • F. Moulin, B. Quinet, J. Raymond, Y. Gillet, R. Cohen

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Publicité