Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières S'abonner

Chirurgie des kystes et fistules congénitaux de la face et du cou

[45-620]
Stéphane Berdah : Ancien interne des hôpitaux de Paris, ancien chef de clinique-assistant
Sélim Bennaceur : Ancien interne des hôpitaux de Paris, ancien chef de clinique-assistant
Saïd Saouma : Attaché des Hôpitaux
Bertrand Chrétien-Marquet : Chirurgien des Hôpitaux, responsable de l'unité de chirurgie plastique
Gérard Couly : Professeur des Universités, chef de service
Service de chirurgie plastique et maxillofaciale de l'enfant, hôpital Necker-Enfants Malades, 149, rue de Sèvres, 75743  Paris cedex 15  France
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Techniques chirurgicales - Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique
et remplacé par un autre article plus récent: cliquez ici pour y accéder

Résumé

Résumé. - Les kystes et les fistules congénitaux de la face et du cou ont pour origine la persistance d'un reliquat embryonnaire excédentaire ou d'une structure embryonnaire transitoire. Ils sont souvent associés à des structures excédentaires ou délétères. Le principe thérapeutique repose sur un acte chirurgical curatif d'emblée, l'exérèse incomplète étant source de récidives difficiles à traiter. À chaque type de kyste et de fistule, le principe malformatif ainsi que le principe thérapeutique radical sont exposés :

  • au niveau de la face, pour les kystes et les fistules du dos du nez, de la lèvre supérieure, de la lèvre inférieure, les kystes de la queue du sourcil, ainsi que les lésions prétragiennes ;
  • au niveau du cou, pour les kystes du tractus thyréoglosse, des première, deuxième, troisième et quatrième poches branchiales ainsi que pour la pathologie fusionnelle médiane.

Plan



© 1998  Elsevier, Paris. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

Déjà abonné à ce traité ?

Publicité