Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Lifting cervicofacial - 13/05/09

[45-643]  - Doi : 10.1016/S1286-9325(09)48613-8 
D. Marchac  : Professeur associé au Collège de médecine des Hôpitaux de Paris, A. Marchac  : Chef de clinique-assistant des Hôpitaux de Paris, prosecteur d'anatomie
130, rue de la Pompe, 75116 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 27
Iconographies 88
Vidéos 6
Autres 0

Résumé

Le lifting cervicofacial est l'intervention la plus radicale de rajeunissement au niveau du visage. Une bonne compréhension des différents plans anatomiques est d'abord nécessaire pour comprendre le rôle de la peau et des plans profonds, en particulier celui du système musculoaponévrotique. De nombreuses modalités peuvent être envisagées. Un interrogatoire et un examen clinique bien conduit permettent de choisir la technique la plus appropriée pour chaque cas particulier. Un arbre décisionnel est proposé pour faciliter l'orientation thérapeutique en fonction de la ptose, de l'adiposité et de l'importance des rides. Les différentes incisions, l'importance du décollement cutané, les gestes profonds (système musculoaponévrotique superficiel [SMAS], suspensions) sont exposés. Plusieurs approches sont possibles ; le lifting classique décalant la ligne chevelue, les cicatrices courtes ainsi que l'abord vertical en U utilisé par l'auteur, avec des cicatrices dissimulées et une absence de déplacement de la ligne chevelue. Les gestes sur les plans profonds vont du SMAS à la plicature et aux diverses suspensions, associés si besoin à une lipectomie par aspiration ou aux ciseaux. L'intervention peut s'effectuer sous anesthésie générale ou sous anesthésie locale. Les procédures associées sont également discutées, des blépharoplasties au lifting frontal à l'injection graisseuse. Les complications, pour une intervention à visée esthétique, doivent être clairement exposées aux patients. La façon de les traiter et d'essayer de les éviter est exposée. Le lifting chez l'homme, les liftings multiples sont discutés et enfin la sélection des patients, afin de repérer les patients à risques, est longuement expliquée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Lifting cervicofacial, Vieillissement facial, Système musculoaponévrotique superficiel, Suspensions, Lifting homme, Liftings multiples


Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Chirurgie des kystes et fistules de la face et du cou
  • A. Gleizal, O. Merrot, S. Fagahati, J.-L. Beziat
| Article suivant Article suivant
  • Lifting frontal
  • D. Marchac, A. Marchac

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.