Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières S'abonner

Traumatismes de la rate. Principes de techniques et de tactique chirurgicales

[40-750]  - Doi : 10.1016/S0246-0424(09)44276-6 

C. Arvieux   : Professeur des Universités, praticien hospitalier, F. Reche : Praticien hospitalier, P. Breil : Chirurgien, C. Létoublon : Professeur des Universités, praticien hospitalier

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L'accès au texte intégral de ce chapitre nécessite l'achat du livre ou l'achat du chapitre.

pages 18
Iconographies 17
Vidéos 1
Autres 4

Résumé

La rate est l'organe le plus fréquemment atteint lors d'un traumatisme abdominal, du fait de sa fragilité et de son exposition et elle peut également être lésée accidentellement lors d'une intervention chirurgicale digestive. Chez un blessé gravissime d'emblée, qui présente des signes de choc avec un épanchement abdominal à l'échographie, il faut réaliser une laparotomie en extrême urgence, et, si la rate est en cause, effectuer une splénectomie d'hémostase. Chez un blessé stable, le bilan initial peut être plus complet. Il comporte, outre l'examen clinique et le bilan biologique classique, une tomodensitométrie abdominothoracique avec injection de produit de contraste. Dans ce contexte, le traitement non opératoire du traumatisme splénique s'est peu à peu imposé pour les patients présentant une atteinte splénique modérée, à condition que le patient soit surveillé en milieu chirurgical, qu'il soit stable hémodynamiquement et qu'il ne soit pas suspecté d'atteinte d'organes creux. Pour les patients présentant une atteinte splénique sévère, le taux de sauvetage splénique est plus faible du fait de l'hémorragie splénique persistante ou secondaire ou de l'apparition de pseudoanévrismes, et la splénectomie s'accompagne de mesures anti-infectieuses contraignantes que le patient doit suivre à vie. Récemment, l'artériographie avec embolisation artérielle splénique s'est développée dans certains centres experts, permettant d'augmenter le taux de sauvetage de rate. Cette technique comporte des indications électives et des complications spécifiques qui doivent être connues.


Mots clés : Traumatisme de la rate, Traumatisme splénique, Splénectomie, Immunosuppression postsplénectomie, Infection postsplénectomie, Asplénie, Traitement conservateur de la rate, Embolisation splénique


Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Article précédent Article précédent
  • Principes du traitement chirurgical des traumatismes anorectaux en pratique civile
  • J.-L. Faucheron, D. Voirin, C. Thuillier, C. Brugère
| Article suivant Article suivant
  • Chirurgie des rates pathologiques
  • N. Munoz-Bongrand, E. Sarfati

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Publicité