Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Traitement chirurgical des kystes hydatiques du foie - 01/01/99

[40-775]
Dominique Franco : Chirurgien des Hôpitaux, professeur des Universités
Corinne Vons : Chirurgien des Hôpitaux
Hôpital Antoine-Béclère, 157, rue de la Porte-de-Trivaux, 92141 Clamart cedex France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 11
Iconographies 19
Vidéos 0
Autres 0
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Techniques chirurgicales - Appareil digestif
et remplacé par un autre article plus récent: cliquez ici pour y accéder

Résumé

Le kyste hydatique du foie est un parasite de développement lent dont les complications sont principalement liées à son ouverture dans les voies biliaires. La résection du dôme saillant du kyste associée à l'évacuation du parasite et à la fermeture des communications biliaires est un geste chirurgical simple. Il expose cependant à des complications postopératoires prolongées, abcès et fistule biliaire externe. La périkystectomie permet l'ablation complète du parasite et de la coque fibreuse qui l'entoure. Bien que le plan de clivage ne soit pas toujours très précis, l'opération est assez simple pour les kystes relativement superficiels. Il existe un risque de plaie vasculaire ou biliaire pour les volumineux kystes centraux proches des veines sus-hépatiques, des pédicules portaux principaux et de la veine cave inférieure. Une hépatectomie donne les meilleurs résultats dans les volumineux kystes avec une large communication biliaire et les kystes centrohépatiques du foie droit ou gauche. Il est désormais possible de traiter les kystes hydatiques hépatiques par coelioscopie en réalisant l'équivalent d'une résection du dôme saillant. Cette technique mérite d'être évaluée. La tendance thérapeutique est de favoriser les interventions laissant une cavité résiduelle souple et traitant correctement les communications biliaires (périkystectomie et hépatectomie). Même dans les pays de forte endémie, la résection du dôme saillant ne devrait plus être réservée qu'aux kystes superficiels situés à la face inférieure du foie.

Plan



© 1999  Elsevier, Paris. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.