Médecine

Paramédical

Autres domaines


Effets indésirables de la compression/contention dans le traitement des lymphœdèmes des membres - 20/08/09

Adverse effects of compression in treatment of limb lymphedema

Doi : 10.1016/j.jmv.2009.07.001 
S. Vignes , M. Arrault
Unité de lymphologie, centre national de référence des maladies vasculaires rares, hôpital Cognacq-Jay, 15, rue Eugène-Millon, 75015 Paris, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le jeudi 20 août 2009
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Introduction

Les lymphœdèmes des membres, primaires ou secondaires, sont des pathologies chroniques. La compression/contention est la pierre angulaire du traitement et comprend les bandages peu élastiques multicouches et les compressions élastiques (bas ou manchons de contention). Il s’agit habituellement de traitements bien tolérés et le but de ce travail était de répertorier les différents types d’effets indésirables de la compression/contention.

Matériels et méthodes

À partir de janvier 2005, nous avons collecté tous ces effets indésirables en consultation ou en hospitalisation dans un service de lymphologie. Les données étaient spontanément rapportées par le patient ou diagnostiquées par l’examen clinique. Le type de matériel en cause était précisé.

Résultats

Les effets indésirables étaient secondaires à la mauvaise adaptation du matériel, à l’excès de pression et/ou au frottement de la compression ou à une dermite de contact. Les bas avec pied ouvert peuvent aggraver le lymphœdème des orteils et favoriser l’apparition de vésicules lymphatiques responsables d’écoulement. Pour le membre supérieur, l’arrêt du manchon au poignet entraîne fréquemment un lymphœdème de la main et des doigts. L’hyperpression des compressions peut entraîner des douleurs de la tête du cinquième métatarsien ou du premier orteil, un chevauchement des orteils, des cors interdigitaux et des ongles incarnés. Le frottement des coutures des manchons avec main attenante peut entraîner des douleurs et plaies du premier espace interdigital. L’autofixant des compressions élastiques est responsable de phlyctènes douloureuses, de lésions urticariennes ou eczématiformes. Les bandages avec des bandes élastiques peuvent être douloureux et entraîner des lésions cutanées (purpura, blessures dans les plis).

Conclusion

La compression/contention peut entraîner des effets indésirables qui conduisent parfois à des interruptions de traitement. Leur connaissance devrait permettre de mieux les appréhender et d’apprécier plus précisément leur fréquence afin d’améliorer les prescriptions et les matériels existants.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Limb lymphedema, whether primary or secondary, is a chronic disease. Compression is the cornerstone of therapy and includes multilayer low-stretch bandages and elastic garments. Compression is usually well-tolerated. The aim of our study was to identify all the different types of adverse effects of compression.

Materials and methods

Since January 2005, we have recorded all adverse events occurring in outpatients and inpatients consulting in a single lymphology department, spontaneously reported by patient during consultations or physical examinations, and noted the type of compression material used.

Results

Adverse effects were secondary to poor choice of therapeutic material, excessive pressure or contact dermatitis. For the arms, an elastic garment stopping at the wrist can be responsible for lymphedema of the hand and fingers. Rubbing of sleeve seams may cause pain and even ulcers between the thumb and forefinger. Open-toed elastic stockings may exacerbate digital lymphedema, leading to the formation of oozing lymph vesicles. Hyperpressure may cause severe pain localized to the first and fifth toes, overlapping toes, interdigital corns and/or ingrown toenails. Silicone-banded soft-fit elastic garments may cause painful phlyctena, urticaria or eczematiform lesions. Elastic bandages may induce pain or purpuric lesions.

Conclusion

Compression can be responsible for adverse effects, sometimes severe, requiring treatment change or withdrawal. Further studies are needed to precisely determine their frequency to improve prescriptions and currently available products.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Lymphœdème, Compression, Bandages peu élastiques, Orthèses élastiques

Keywords : Lymphedema, Compression, Low stretch bandage, Elastic garment


Plan


 Cet article a été présenté sous forme de poster lors du 43eCongrès du collège français de pathologie vasculaire, Paris, 18–20 mars 2009.


© 2009  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.