Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Information médicale : de l’hôpital à la ville. Que perçoit le médecin traitant ? - 02/10/09

Doi : 10.1016/j.lpm.2009.03.013 
Gaël Hubert, Michel Galinski , Mirko Ruscev, Frédéric Lapostolle, Frédéric Adnet
SAMU93-EA3409 ; Hôpital Avicenne ; F-93000 Bobigny, France 

Michel Galinski, SAMU 93- EA 3409 ; Hôpital Avicenne, 125 rute de Stalingrad, F- 93000 Bobigny, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La communication et la circulation de l’information médicale entre l’hôpital et les médecins généralistes sont des enjeux majeurs de la qualité du système de soins. La législation et les autorités de référence multiplient les recommandations en ce sens. Nous avons évalué la qualité de cette communication.

Méthode

Un questionnaire a été proposé à 50 médecins généralistes de Paris et de Seine-Saint-Denis. Il explorait des aspects de leur communication avec l’hôpital : les circuits, la quantité d’informations reçues, le contenu de cette information et la qualité de celle-ci.

Résultats

La communication était satisfaisante en terme quantitatif de façon globale : les médecins généralistes reçoivent des informations pour 8 patients sur 10 adressés à l’hôpital. Toutefois, elle n’était ni constante suivant le motif de recours à l’hôpital, ni efficace selon le type d’informations. Les médecins généralistes avaient le sentiment que les médecins hospitaliers ne collaboraient pas avec eux.

Conclusion

La communication entre médecin hospitalier et médecin généraliste semble satisfaisante sur le plan quantitatif mais pas sur le plan qualitatif.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Background

The communication and circulation of medical information between hospitals and GPs play a central role in the quality of care. Numerous statutes, regulations, and clinical practice guidelines stress the need for such communication. We assessed how it really works.

Methods

We conducted face-to-face interviews based on a standardized questionnaire with 50 GPs in the districts of Paris and Seine-Saint-Denis, to explore different aspects of their communication with hospitals: the communication channels, and the amount, content, and quality of the information received.

Results

It appears that the overall quantity of communication is satisfactory but its quality and content vary according to the reasons for which the GP sent the patient to the hospital. GPs have a deep feeling that hospital staff physicians do not collaborate with them.

Conclusion

The proposed personal medical file may help resolve logistic obstacles to the circulation of medical information but it will not bridge the cultural gap that exists between the two pillars of the system of care: the hospital and the GP.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 38 - N° 10

P. 1404-1409 - octobre 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • C-peptide and chronic complications in patients with type-2 diabetes and the metabolic syndrome
  • Thomas Mavrakanas, Claire Frachebois, Arezki Soualah, Fadhela Aloui, Ingrid Julier, Dominique Bastide
| Article suivant Article suivant
  • Maladie de Takayasu au sud tunisien : étude de 29 cas
  • Manel Kechaou, Makram Frigui, Mohamed Ben Hmida, Zouhir Bahloul

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.