Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières S'abonner

Chirurgie de la maladie diverticulaire du côlon (en dehors des complications)

[40-580]  - Doi : 10.1016/S0246-0424(09)51070-9 

J.-M. Fabre a  , F. Guillon b, P.-M. Blanc a

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L'accès au texte intégral de ce chapitre nécessite l'achat du livre ou l'achat du chapitre.

pages 13
Iconographies 32
Vidéos 1
Autres 0

Résumé

Les diverticules du côlon gauche sont majoritairement ceux qui sont responsables de complications infectieuses, et la diverticulite compliquée du côlon droit reste exceptionnelle. La colectomie sigmoïdienne élective est indiquée chez des patients ayant présenté plusieurs épisodes de diverticulite sigmoïdienne. Elle est proposée à distance du dernier épisode infectieux pour avoir le minimum de séquelles inflammatoires périsigmoïdiennes. La colectomie laparoscopique a progressivement supplanté la voie conventionnelle et devient aujourd'hui la technique de référence. Les indications de la colectomie gauche par laparotomie correspondent actuellement aux contre-indications de la laparoscopie. Ces contre-indications peuvent être soit d'ordre anesthésique, soit d'ordre chirurgical (antécédents opératoires abdominaux, pseudotumeur inflammatoire, surcharge graisseuse des mésos). La résection emporte la totalité de la boucle sigmoïdienne et la portion accolée du côlon sigmoïde ou côlon iliaque et finit sur une anastomose colorectale. La préservation des contingents nerveux mésentériques et hypogastriques est essentielle au risque de générer des séquelles urinaires et sexuelles. C'est pourquoi une attention toute particulière est portée lors des ligatures vasculaires, toujours effectuées à distance de l'origine de l'artère mésentérique inférieure, et lors de la dissection de la jonction rectosigmoïdienne. La mortalité postopératoire est inférieure à 2 %, la morbidité de l'ordre de 30 %, le taux de fistules postopératoires de 3 % à 4 %. Le taux de récidive de diverticulite après colectomie varie dans la littérature entre 2 % et 10 %.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Diverticulite sigmoïdienne, Colectomie laparoscopique


Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Article précédent Article précédent
  • Cancers du côlon en occlusion
  • D. Brachet, E. Lermite, S. Mucci-Hennekinne, J.-P. Arnaud
| Article suivant Article suivant
  • Chirurgie de la maladie diverticulaire du côlon compliquée
  • J.-M. Fabre, F. Guillon, N. Mercier

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Publicité