Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Constipation induite par les opioïdes : état des lieux et nouvelles approches - 14/10/09

Opioid-induced constipation: Current findings

Doi : 10.1016/j.douler.2009.07.001 
Florentin Clère
Consultation pluridisciplinaire de la douleur et équipe mobile de soins palliatifs, centre hospitalier de Châteauroux, 216, avenue de Verdun, 36000 Châteauroux, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Un traitement antalgique efficace doit faire en sorte que le bénéfice de l’analgésie obtenue soit supérieur à l’impact des effets indésirables. La constipation est l’effet indésirable le plus fréquemment décrit par les patients bénéficiant d’un traitement opioïde au long cours. Elle a parfois plus de conséquences sur la qualité de vie que la douleur elle-même. C’est la raison pour laquelle la constipation induite par les opioïdes doit avant tout faire l’objet d’une approche préventive, basée sur des règles hygiénodiététiques et sur l’utilisation systématique d’un laxatif. Des recommandations nationales existent, elles décrivent également la conduite à tenir en cas de constipation installée. Au-delà, la prise en charge du patient peut encore être améliorée en réduisant l’incidence de certaines dysfonctions intestinales dont la constipation induite par les opioïdes et donc les besoins en laxatifs. L’association oxycodone–naloxone à libération prolongée limite significativement l’impact de la constipation et peut permettre d’améliorer l’observance du traitement au long cours. Chez les patients en soins palliatifs, de nouvelles molécules peuvent apporter plus de confort et améliorer la qualité de vie. Ce sont ces nouvelles approches, et leur positionnement respectif dans la prise en charge de la constipation induite par les opioïdes, qui sont présentées dans cet article.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

An analgesic treatment is effective if the benefit of analgesia is higher than the impact of its side effects. Constipation is the most frequently reported adverse effect in patient receiving chronic strong opioid therapy. It can be a more frequent cause of distress than pain. This is why opioid-induced constipation needs a preventive approach, based on a patient’s education and the systematic use of a laxative. National guidelines are available, they also describe the treatment of an installed constipation. Beyond that, with a reduced incidence of opioid-induced constipation and subsequent need for laxatives, the management of patients can be improved. The combination tablet of oxycodone–naloxone reduces the impact of constipation and may therefore improve the acceptability of long-term opioid treatment for chronic pain. In patients with advanced illness, new agents may provide relief from current burdens and restore some quality of life. Those new approaches, and their specific actions, are described in this article.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Constipation, Opioïdes, Douleur chronique, Oxycodone, Naloxone, Méthylnaltrexone

Keywords : Constipation, Opioids, Chronic pain, Oxycodone, Naloxone, Methylnaltrexone


Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 10 - N° 5

P. 237-243 - octobre 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L’inégalité des sexes dans la douleur : un mythe devenu réalité
  • Isabelle Gaumond, Serge Marchand
| Article suivant Article suivant
  • La place de la personne âgée dans la prise de décision de soins
  • Nathalie Lelièvre

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.