Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Utilisation des anti-agrégants plaquettaires oraux au long cours : des études à la pratique - 31/10/09

Doi : 10.1016/j.lpm.2009.07.023 
Gérard Helft
Service de cardiologie, Hôpital Pitié-Salpêtrière, Paris Cedex 13, F-75651, France 

Gérard Helft, Service de cardiologie, Hôpital Pitié-Salpêtrière, 47-83 boulevard de l’hôpital, Paris Cedex 13, F-75651, France.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le samedi 31 octobre 2009
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Points essentiels

Le traitement anti-agrégant plaquettaire est incontournable en médecine cardiovasculaire. L’aspirine et plus récemment le clopidogrel sont parmi les traitements majeurs des maladies cardiovasculaires.

Si en prévention secondaire, le rapport bénéfice/risques est généralement favorable justifiant le traitement, il est moindre en prévention primaire et parfois difficile à établir.

L’association des deux traitements est attractive, elle s’avère efficace dans certaines indications seulement.

Le risque principal d’un traitement anti-agrégant plaquettaire est le saignement, il est presque doublé par une bithérapie anti-agrégante plaquettaire.

De nouveaux agents anti-agrégants plaquettaires, sans doute plus efficaces, mais probablement plus hémorragipares vont probablement émerger.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Key points

Antiplatelet treatment (platelet aggregation inhibitors) is essential in cardiovascular medicine today. Aspirin and, more recently, clopidogrel are among the most important treatments of cardiovascular diseases.

Although the benefit/risk ratio is generally favorable as secondary prevention, and justifies the treatment, it is less so in primary prevention and indeed, sometimes difficult to establish.

Although the combination of two treatments seems attractive, it has been shown effective only for some indications.

The principal risk of an antiplatelet treatment that inhibits clotting is bleeding, and the risk almost doubles when two treatments are combined.

New platelet aggregation inhibitors, undoubtedly more efficacious, but also more likely to induce bleedings, will probably emerge.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.