Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières Acheter le livre Acheter au chapitre

Avant-propos - 03/11/09

Faire la synthèse de l’ensemble des données concernant la pathologie du pied et de la cheville nous semblait, à Bernard Valtin et moi-même, important. L’exprimer et la rédiger en français dans un ouvrage collectif comprenant de nombreux auteurs européens devait être pour nous un gage de promotion de nos connaissances sur le sujet. Le lecteur, qu’il soit soignant paramédical, médecin rhumatologue ou rééducateur, chirurgien orthopédiste, spécialisé ou non en pathologie du pied, trouvera des réponses à ses questions ou des voies de réflexion. Cette idée nous tenait à cœur depuis longtemps et sur ces trois dernières années, nous l’avons formalisée au travers de cet ouvrage. Commencé avec Bernard Valtin, qui me fit l’honneur de sa confiance et de son enseignement pendant plus de dix ans, cet ouvrage n’a pas pu être terminé ensemble car il nous a malheureusement quitté trop tôt.

Bernard Valtin présentait un cursus méconnu, d’abord en chirurgie de la main, avec de très nombreuses publications sur le sujet dont il me disait en souriant : « j’ai beaucoup parlé de chirurgie de la main alors que j’avais peu d’expérience puis j’ai beaucoup moins publié sur le pied dont j’avais une certaine expérience… ». Son travail en ce domaine est cependant majeur. La chirurgie de la polyarthrite dont il affectionnait particulièrement ses malades chroniques, étant lui-même passionné de relation humaine et des subtilités de l’esprit, lui tenait à cœur et il revendiquait une chirurgie efficace et fiable qui soulage ces patients fort affectés par leurs douleurs articulaires. Ses exposés sur les griffes d’orteils étaient passionnants car il était bien conscient que le plus petit défaut résiduel suite à une chirurgie étendue de l’avant-pied laissera, principalement au niveau d’un orteil, au patient et le plus souvent à la patiente une sensation d’échec mal toléré de tous. On se souvient d’un de ses aphorismes : « La chirurgie du pied est l’oubliée de l’orthopédiste, la chirurgie des orteils reste l’oubliée du chirurgien du pied ». Il décrivit, de façon indépendante, le syndrome de compression du nerf plantaire latéral, sujet qui le passionnera et le fera retourner au laboratoire d’anatomie afin de comprendre au mieux les différents sites de compression auxquels ce nerf peut être soumis. De même, sa technique originale de reconstruction des hallux varus iatrogènes, basée sur le transfert du premier interosseux est logique sur le plan des transferts tendineux. Irrité par le massacre de la chirurgie de résection, il fustige l’intervention de Keller, parfois réalisée sur des jeunes patientes et dénonçait, comme on le sait maintenant, le nombre de complications secondaires à cette technique.

Il fut un acteur incontesté du groupe Pied Innovation qui suscita de nombreuses publications et de congrès. Il fut à l’origine avec ses amis du groupe, du concept de la reconstruction de l’avant-pied qui suscita l’envolée de la chirurgie de l’avant-pied en France comme la scarf-connexion, il organisa le congrès sur le Weil, plus Weil que Weil et j’oublie tant de choses…

Travail majeur de sa carrière, il coordonne la première monographie sur la chirurgie de l’avant-pied, dans les cahiers d’enseignement de la Sofcot, à la demande de Monsieur Jacques Duparc. Il décrira entre autres, dans ceux de l’EFORT, l’ostéotomie de Weil, les griffes d’orteils, participera à la table ronde de la Sofcot sur l’hallux rigidus et celle de 2002 sur la chirurgie de l’avant-pied. Il me fit l’honneur de coordonner avec lui, la réédition du cahier d’enseignement de la Sofcot sur la chirurgie de l’avant-pied qui sera largement retravaillée.

Son rôle dans les sociétés fut très important en France comme au niveau européen : en 1992, le groupe de réflexion Pied Innovation est formé, travaillant en étroite collaboration avec des sociétés industrielles et aura un rôle fondamental dans l’essor de cette chirurgie en France. Bernard Valtin, avec d’autres, forme le Groupe d’Étude du Pied en 1993, société chirurgicale indépendante, qui deviendra ensuite l’Association française de chirurgie du pied que nous connaissons actuellement. Vers les années 1995, on lui propose la présidence de l’European Foot and Ankle Society qui sous son impulsion sera l’union de l’European Federation et l’European Society of Foot and Ankle Surgeon. Il préside le premier congrès européen à Paris, uniquement en anglais, ce qui fera grimacer nombre de chirurgiens du pays…

C’est aussi un des membres fondateurs du diplôme interuniversitaire de chirurgie du pied dont il restera un des enseignants hors pairs. Il est, au sein du groupe Pied Innovation et ailleurs, un passionné de la réflexion, du juste, du concept qui marche et qui nous aide ; il réprime le raisonnement purement théorique…

Cet homme aux grandes qualités humaines, un maître et un ami me manquent, lui qui rechercha toute sa vie la perfection de l’acte chirurgical et le soulagement de ses malades. Que cet ouvrage soit un hommage à ce qu’il a fait et apporté à la chirurgie du pied en France et en Europe et ce travail accompli témoin de notre amitié.

Ce traité s’articule en trois parties : la première concerne des notions fondamentales qui sont indispensables pour faire progresser notre réflexion même si elles sont parfois difficiles à maîtriser et à comprendre ; une deuxième partie de techniques chirurgicales reconnues et détaillées par de nombreux auteurs qui font autorité sur le sujet ; et une troisième partie médico-chirurgicale car le pied reste souvent le témoin ou la victime d’une pathologie sous jacente qu’il ne faut pas mésestimer.

D’un point de vue sémantique, cet ouvrage s’appuie sur la nomenclature internationale francisée. On parlera donc, entre autres, de talus, de naviculaire ou de calcanéus… La latéralité se décline en « médial ou latéral » mais nous avons conservé, par soucis de compréhension de la tradition et de l’expérience de chacun de nous, les termes « interne et externe » lorsqu’il s’agit de rotation de l’ensemble d’un segment. Dans le même ordre d’idée, les termes « supérieur et inférieur » ne se sont pas encore substitués à la terminologie « crâniale et caudale » moins implicitement compréhensible. Cependant, on retrouve parfois certaines structures sous des appellations multiples car l’usage n’a pas encore permis de les unifier, je pense particulièrement à l’articulation de la cheville qui se voudra parfois tibiotalienne ou talocrurale. Un choix délibéré de mise en page des différentes illustrations, quelque peu moins habituel de l’avant pied, se fera en position anatomique, orteil vers le bas, comme si nous observions le patient en face de nous.

Pour clôturer cet avant-propos, je tiens à remercier chaleureusement tous ceux qui m’ont soutenu et aidé dans la réalisation de ce traité : Catherine et nos enfants, privés de nombreuses heures de présence ; mes collaborateurs directs, Bernhard Devos Bevernage, Pierre Maldague et Paul-André Deleu toujours positifs et participants sans compter dans la finalisation, la traduction et la relecture des chapitres ; tous les auteurs que vous pouvez lire en liminaire, qui m’ont fait confiance sur la réalité de ce projet et dont chacun est responsable de sa qualité ; Antoine de Gheldere pour l’énorme travail de traduction des documents anglais ; Priscilla D’Agostino pour la traduction des textes italiens ; Christian Delloye, mon chef de service pour sa compréhension et Monique Francoisse, ma secrétaire qui mit en frappe des milliers de mots de cet ouvrage.

Je vous souhaite dès maintenant une excellente lecture.

Thibaut Leemrijse



© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Préface
| Article suivant Article suivant
  • Anatomie chirurgicale du pied et de la cheville
  • B. LENGELÉ, Th. LEEMRIJSE

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L'accès au texte intégral de ce chapitre nécessite l'achat du livre ou l'achat du chapitre.

Déjà abonné à ce produit ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.