Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Supervised home-based exercise may attenuate the decline of glucose tolerance in obese pregnant women

Doi : 10.1016/j.diabet.2009.04.008 

M.J. Ong a, K.J. Guelfi a  , T. Hunter b, K.E. Wallman a, P.A. Fournier a, J.P. Newnham b

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Aim

The significant deterioration of insulin sensitivity and glucose tolerance during pregnancy can have serious health implications for both the pregnant woman and her baby. Although it is well established that regular exercise benefits insulin sensitivity in the nonpregnant population, the effect on glucose tolerance in obese pregnant women is not known. The purpose of this study was to investigate the effect of a supervised 10-week, home-based, exercise programme, beginning at week 18 of gestation, on glucose tolerance and aerobic fitness in previously sedentary obese women.

Methods

Twelve sedentary obese women were randomized into an exercise (EX; n=6) or control (CON; n=6) group at 18 weeks of gestation. Those randomized to EX engaged in 10 weeks of supervised home-based exercise (three sessions a week of stationary cycling), while those in the CON group maintained their usual daily activity. Their glucose and insulin responses to an oral glucose tolerance test (OGTT), as well as their aerobic fitness, were assessed both pre- and postintervention.

Results

Reduced glucose tolerance in the CON, but not EX, group was indicated by a tendency postintervention towards higher blood glucose levels at 1h of the OGTT (P=0.072). Furthermore, at 2h of the postintervention OGTT, blood glucose tended to remain elevated from baseline in the CON (P=0.077). There was also a trend towards increased fitness in the EX (P=0.064), but not the CON group.

Conclusion

Regular aerobic exercise begun during pregnancy may have favourable effects on glucose tolerance and fitness in obese women, and warrants further investigation in a larger sample population.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

But

Une détérioration marquée de la sensibilité à l’insuline et de la tolérance au glucose pendant la grossesse peut avoir des conséquences négatives sur la santé de la femme enceinte et son enfant. Bien qu’il soit bien établi que la sensibilité à l’insuline s’améliore en réponse à l’exercice physique régulier, il restait à le démontrer chez la femme obèse enceinte. Le but de cette étude était d’examiner les effets de dix semaines d’exercice supervisé à domicile commençant après 18 semaines de grossesse sur la tolérance au glucose et les capacités aérobies de la femme auparavant sédentaire et obèse.

Méthodes

Après 18 semaines de grossesse, 12 femmes obèses et sédentaires ont été assignées par randomisation dans deux groupes, l’un pratiquant un exercice (n=6), l’autre un groupe témoin (n=6). Les participantes du groupe exercice ont réalisé durant dix semaines un exercice supervisé à domicile (trois sessions par semaine d’exercice sur vélo d’appartement), les femmes du groupe témoin gardant leurs activités habituelles. La réponse de la glycémie et de l’insulinémie à une hyperglycémie provoquée par voie orale (HGPO), ainsi que les capacités aérobies ont été mesurées avant et après exercice.

Résultats

Une tendance à une détérioration glycémique a été observée dans le groupe témoin, avec une tendance à une augmentation de la glycémie une heure et deux heures après HGPO (respectivement P=0,072 et P=0,077). Une tendance à de meilleures capacités aérobies (P=0,064) a été observée dans le groupe des femmes pratiquant un exercice physique, mais non chez les femmes témoins.

Conclusions

L’exercice aérobique régulier commencé durant la grossesse semble avoir des effets bénéfiques sur la tolérance au glucose et les capacités aérobics des femmes obèses, ce qui justifie de réaliser une étude incluant un nombre plus élevé de participantes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Physical exercise, Training, Pregnancy, Gestational diabetes mellitus, Glucose tolerance, Aerobic fitness

Mots clés : Entraînement physique, Grossesse, Diabète gestationnel, Tolérance au glucose, Capacité aérobic


Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Vol 35 - N° 5

P. 418-421 - novembre 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Differential effect of plasma or erythrocyte AGE-ligands of RAGE on expression of transcripts for receptor isoforms
  • N. Grossin, M.-P. S. Wautier, J. Picot, D.M. Stern, J.-L. T. Wautier
| Article suivant Article suivant
  • Profound weight loss in a type 2 diabetic patient with diabetic neuropathic cachexia: A case report
  • T. Al-Hajeri, S. El-Gebely, N. Abdella

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

Déjà abonné à cette revue ?

Publicité