Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Suppression de la dépendance à l’alcool et de la consommation d’alcool par le baclofène à haute dose : un essai en ouvert - 29/01/10

Suppression of alcohol dependence using high-dose baclofen: An observational study

Doi : 10.1016/j.amp.2009.12.008 
O. Ameisen a, , R. de Beaurepaire b
a State University of New York, Downstate Medical Center, New York, États-Unis 
b Centre hospitalier Paul-Guiraud, 54, avenue de la République, 94806 Villejuif, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le vendredi 29 janvier 2010
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Cet article rapporte les résultats d’un essai en ouvert, pendant trois mois, du baclofène chez des sujets alcoolo-dépendants. Le baclofène était prescrit à doses progressivement croissantes, avec pour limite supérieure 300mg/jour, jusqu’à ce que les patients éprouvent une diminution ou une suppression de leur appétence pour l’alcool. Les résultats montrent qu’à trois mois, 88 % des patients ont totalement arrêté ou significativement diminué leur prise d’alcool et que la plupart d’entre eux sont devenus indifférents à l’alcool sans effort. Les doses de baclofène nécessaires ont été très variables d’un patient à l’autre, allant de 15mg/jour à 300mg/jour, avec une moyenne de 145mg/jour. Environ deux tiers des patients ont eu besoin d’une dose supérieure à celle autorisée de 80mg/j.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

The present paper reports the results of an open 3-month trial of baclofen for the treatment of alcohol dependence. Baclofen was prescribed at escalating dose, with 300mg/day as set upper limit, up to the point at which patients experienced a decrease or a suppression of their motivation to drink. The results show that, at 3months, 88% of the patients had either totally stopped drinking, or had significantly decreased their alcohol intake and that many of them had become indifferent to alcohol, effortlessly. Efficacious doses were highly variable from patient to patient, ranging from 15mg/day to 300mg/day (average 145mg/day). Approximatelaly 2/3 of the patients needed a dose higher than the approved 80mg/day dose.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Abstinence, Alcoolisme, Alcoolo-dépendance, Appétence à l’alcool, Baclofène

Keywords : Alcohol dependence, Alcoholism, Baclofen, Motivation to drink


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.