Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La barrière au traitement comme facteur de sévérité de dépression

Doi : 10.1016/S0013-7006(09)73494-3 

L. Schmitt a  , E. Bui b

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L'accès au texte intégral de ce chapitre nécessite l'achat du livre ou l'achat du chapitre.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La barrière au traitement qualifie des obstacles au processus thérapeutique. Ces obstacles concernent le patient ; il peut exister des cryptes mélancoliques lors de traumatismes enkystés ; on peut retrouver un lien figé à une personne décédée sous la forme d’un cramponnement à l’objet interne ; il existe différentes formes de masochisme moral.

Les barrières liées au thérapeute peuvent se retrouver chez les thérapeutes ayant une position dogmatique ; le thérapeute doit percevoir ces contre-attitudes et ces mouvements d’impatience ou d’irritation.

Dans l’interaction patient-médecin, la compréhension des échecs thérapeutiques antérieurs et du style de relation noué avec les autres thérapeutes joue un rôle important ; la notion de réaction thérapeutique négative où tout progrès clinique entraîne en retour une aggravation doit également faire l’objet d’une investigation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

The term treatment barrier describes obstacles to the treatment process. These obstacles affect the patient: there may be melancholic crypts in encysted trauma ; there may be a link rooted to a dead person in the form of attachment to the internal object: there are different forms of moral masochism.

Barriers relating to the therapist may be seen in therapists who take a dogmatic position: the therapist must realise these counter-attitudes and their impatience or irritation movements.

In the patient doctor-interaction, understanding previous treatment failures and the relationship style developed with other therapists plays an important role. The concept of the negative therapeutic reaction in which any clinical progress returns to aggravation must also be investigated

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Barrière au traitement, Deuil, Masochisme, Contre-transfert, Réaction thérapeutique négative

Keywords : Treatment barrier, Sorrow, Masochism, Counter-transfer, Negative therapeutic reaction



© 2009  L’Encéphale. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Vol 35 - N° S7

P. S314-S318 - décembre 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Dépressions sévères : relation médecin/patient
  • P.-M. Llorca
| Article suivant Article suivant
  • Dépressions sévères : traitements pharmacologiques
  • S. Mouchabac

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Publicité