Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Occupational and environmental risk factors for brain cancer: a pilot case-control study in France - 04/02/10

Facteurs de risque professionnels et environnementaux des tumeurs cérébrales malignes : une étude pilote cas-contrôle en France

Doi : 10.1016/j.lpm.2009.06.020 
Valérie Spinelli, MD 1, Olivier Chinot 2, Cécilia Cabaniols 1, Roch Giorgi 3, Philippe Alla 4, Marie-Pascale Lehucher-Michel 1, 5,
1 Consultation de Pathologie Professionnelle, Service de Médecine et Santé et Travail, Hôpital Timone Adultes, F-13385 Marseille Cedex 05, France 
2 Faculté de Médecine de Marseille-Université de la Méditerranée, INSERM 0359 Assistance Publique Hôpitaux de Marseille-Hôpital de la Timone unité de Neuro-Oncologie, F-13385 Marseille cedex 05, France 
3 LERTIM, Faculté de Médecine, F-13005 Marseille, France 
4 Service de Neurologie, Hôpital des Armées Sainte Anne, F-83000 TOULON, France 
5 EA3279. Évaluation hospitalière et santé perçue. Université de la méditerranée. F-13385 Marseille cedex 05, France 

Marie-Pascale Lehucher-Michel, Consultation de Pathologie Professionnelle Hôpital Timone Adultes 264, rue Saint Pierre – 13385 Marseille Cedex 05.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Introduction

The increased incidence of malignant primary brain tumors (MPBT) reported in several studies could be due to environmental factors. To estimate the chemical and physical risk factors of these tumors in southeastern France, a pilot case-control study that included all new MPBT cases diagnosed in 2005 in the main brain cancer treatment centers in the western section of the Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA) region.

Material and Methods

Age-, sex-, and hospital-matched controls were selected from the neurosurgery department of the same hospital. An occupational physician, using a standardized questionnaire, collected information on suspected risk factors of MPBT in a face-to-face interview at the hospital of all case and control subjects. Data collected included jobs held, various exposures throughout working life, and leisure time activities.

Results

The study included 122 cases and 122 controls. No particular job was identified as a major risk factor for brain cancer. Risk was significantly higher among those who used glue (OR=17.58, 95% CI 1.75 – 176.62) during leisure activities and significantly lower among those residing near cellular telephone towers (OR=0.49, 95% CI 0.26 – 0.92).

Discussion

Several new hypotheses about the effects of cellular telephone towers and chemical exposure merit further analytic studies.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Introduction

L’augmentation de l’incidence des tumeurs malignes cérébrales primitives (TMCP) rapportée dans plusieurs études pourrait être due à des facteurs environnementaux. Afin d’estimer les facteurs de risques chimiques et physiques des tumeurs cérébrales malignes primitives (TCMP) dans le sud-est de la France, une étude pilote, cas-contrôle, a inclus tous les nouveaux cas de TCMP diagnostiqués en 2005 dans les principaux centres du secteur ouest de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA).

Méthodes

Les cas et les contrôles appareillés selon le sexe et l’âge ont été recensés dans le département de neurochirurgie du même centre hospitalier. Un spécialiste en médecine du travail a collecté les informations sur les facteurs de risques suspectés de TMCP à travers un interrogatoire individuel et en utilisant un questionnaire identique pour tous les cas et les témoins. Les données sur la profession et sur les différentes expositions ont été recueillies en tenant compte de l’ensemble du cursus professionnel et des loisirs.

Résultats

Sur les 122 cas inclus, aucune profession n’a été trouvée comme étant un facteur de risque majeur de tumeur cérébrale maligne. Une augmentation significative du risque a été décelée pour l’utilisation de colles (OR=17.58, 95 % CI 1.75 – 176.62) au cours des loisirs et une diminution significative du risque a été mise en évidence concernant le lieu de résidence près d’une antenne d’émission de téléphones cellulaires (OR=0.49, 95 % CI 0.26 – 0.92).

Discussion

De nouvelles recherches sur les effets des antennes de téléphones cellulaires et des expositions chimiques mériteraient d’être effectuées par des études analytiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 39 - N° 2

P. e35-e44 - février 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Dépistage des intoxications au monoxyde de carbone (CO) par des médecins généralistes effectuant des visites à domicile
  • Nicolas Crocheton, Ewa Machet, Hakim Haouache, Eric Houdart, Georges Huat, José Claverot, Bruno Fortin, Frédéric Lapostolle
| Article suivant Article suivant
  • Intérêt des revues de mortalité et de morbidité pour la formation des médecins et l’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins : revue de la littérature
  • Gaëlle Bal, Sandra David, Elodie Sellier, Patrice François

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.