Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Traitement de la rétinopathie diabétique proliférante - 06/08/10

[21-240-F-30]  - Doi : 10.1016/S0246-0343(10)47831-4 
V. Pagot-Mathis  : Praticien hospitalier, ophtalmologiste des Hôpitaux, L. Mathieu : Praticien hospitalier, ophtalmologiste des Hôpitaux, S. Auriol : Interne des Hôpitaux
Service d'ophtalmologie, Hôpital Paule de Viguier, 330, avenue de Grande-Bretagne, TSA 70034, 31059 Toulouse cedex 9, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 12
Iconographies 14
Vidéos 1
Autres 2

Résumé

Le traitement de choix de la rétinopathie diabétique proliférante est la photocoagulation panrétinienne, largement utilisée depuis les années 1970 puisqu'elle réduit dans plus de 50 % des cas le risque de cécité légale à 5 ans chez les patients porteurs d'une rétinopathie diabétique proliférante. Le mode et la fréquence de réalisation de la photocoagulation panrétinienne sont aujourd'hui bien codifiés en fonction des stades de sévérité de la rétinopathie proliférante et des circonstances cliniques de manière à éviter l'oedème maculaire cystoïde, principale complication. De nouveaux outils thérapeutiques existent dans la prise en charge de la rétinopathie diabétique proliférante, tel que le PAttern SCanning Laser et les anti-vascular endothelial growth factor (anti-VEGF). Cependant, lorsque ce traitement n'a pas pu être effectué dans les temps, ou plus rarement malgré une photocoagulation panrétinienne bien conduite, la rétinopathie diabétique évolue vers une forme compliquée chirurgicale, au premier rang de laquelle l'hémorragie du vitré, qui nécessite alors le recours à une vitrectomie postérieure. Avec une meilleure connaissance de la physiopathologie de la rétinopathie diabétique, l'amélioration des techniques chirurgicales et de l'instrumentation, les indications de la vitrectomie se sont élargies sans attendre une baisse importante de l'acuité visuelle. L'amélioration des sources lumineuses, et les anti-VEGF en particulier, facilitent les conditions de réalisation de la vitrectomie et en limitent ses complications, au premier rang desquelles les déhiscences iatrogènes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Rétinopathie diabétique proliférante, Photocoagulation panrétinienne, Vitrectomie, Laser, Décollement de la rétine


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Rétinopathie diabétique (en dehors de la maculopathie)
  • S. Baillif
| Article suivant Article suivant
  • Œdème maculaire diabétique : aspects cliniques et prise en charge thérapeutique
  • B. Guigner, D. Gaucher

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.