Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Fibrillation auriculaire - 20/08/10

[11-034-A-10]  - Doi : 10.1016/S1166-4568(11)53120-1 
B. Brembilla-Perrot
Service de cardiologie, Centre hospitalier universitaire de Brabois, rue du Morvan, 54500 Vandoeuvre-lès-Nancy, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 13
Iconographies 7
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

La fibrillation auriculaire est l'arythmie la plus fréquente touchant 2 % à 4 % de la population adulte et 9 % à 15 % des sujets âgés. Elle correspond à une désorganisation de l'activité auriculaire entraînant un risque thromboembolique qui s'aggrave avec l'âge et une conduction souvent rapide aux ventricules entraînant un risque d'insuffisance cardiaque d'autant plus important qu'il y a une cardiopathie sous-jacente. Ces deux risques étant traités médicalement, l'un par les antivitamines K, l'autre par les traitements bradycardisants, le pronostic spontané de l'arythmie permanente ou paroxystique semble néanmoins bon. En revanche, la gêne fonctionnelle est parfois importante conduisant à différents traitements médicamenteux et non médicamenteux. De nombreux traitements non médicamenteux dominés par l'ablation par radiofréquence de la fibrillation atriale se sont développés et permettent d'espérer la guérison de ce trouble du rythme chez certains patients. Toutefois les risques de certains de ces traitements ne sont pas nuls et l'attitude consistant à respecter l'arythmie ou essayer de maintenir un rythme sinusal se discute cas par cas ; elle tient compte de nombreux facteurs comme l'âge, l'étiologie, la gêne fonctionnelle, le nombre de rechutes et le rapport bénéfices/risques des possibilités de traitement applicables au patient.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Fibrillation auriculaire, Risque thromboembolique, Traitement antiarythmique, Ablation


Plan


 Cet article a fait l'objet d'une prépublication en ligne : l'année du copyright peut donc être antérieure à celle de la mise à jour à laquelle il est intégré.


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Préexcitations ventriculaires
  • R. Frank, X. Waintraub, G. Duthoit, E. Gandjbakhch, N. Badenco, F. Hidden Lucet
| Article suivant Article suivant
  • Canalopathies
  • V. Probst, H. Le Marec, J.-B. Gourraud, J.-M. Langlard, F. Kyndt, R. Redon, J.-J. Schott

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.