Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières S'abonner

Visites à domicile en psychiatrie

[60-725-E-10]  - Doi : 10.1016/S0000-0000(10)55236-7 

J.-P. Lanquetin a   : Infirmier de secteur psychiatrique, P. Quinet b : Cadre infirmier en psychiatrie

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L'accès au texte intégral de ce chapitre nécessite l'achat du livre ou l'achat du chapitre.

pages 9
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Soin empirique aux contours expansionnistes dans les décennies de sa mise en oeuvre, la visite à domicile (VAD) a fini par recouvrir toute pratique, et parfois son contraire, entraînant alors pour le patient une confusion des rôles aujourd'hui largement dissipée. Alors qu'à ses débuts, elle se différenciait peu, la visite à domicile est devenue aujourd'hui un soin spécifique. La particularité de la VAD répond selon nous à deux fondamentaux de la psychiatrie de secteur : l'accessibilité et la continuité. De fait, la VAD, se trouve aux deux extrémités de l'offre de soin de secteur : dans sa partie avancée, il s'agit de la VAD d'évaluation et, à l'autre bout, dernier maillon, ultime contact entre le patient et nous, il s'agit de la VAD sur terrain neutre afin de préserver un lien face à une menace de rupture du soin. Entre ces deux extrémités, la VAD présente de multiples facettes. Nous relevons ici les principes qui organisent la VAD, et notamment le principe du triple accord. Ensuite, nous identifions les conditions de réalisation de la VAD pour « matérialiser » le cadre de soin. Son installation passe nécessairement par la dissipation des craintes de la personne et de son environnement, et l'acceptation de conventions protocolaires. Enfin, nous évoquons l'avènement progressif d'une alliance thérapeutique et les particularités du travail au domicile. L'intentionnalité de l'infirmier sera de se situer et d'être accepté par et dans sa mission. Le travail de lien de l'infirmier contribue à éviter l'isolement du patient et favorise les attitudes de compréhension et de soutien de la part de l'entourage. Toutes ces activités sont nécessaires pour que le patient se saisisse pleinement du cadre de la visite à domicile.


Mots clés : Visites à domicile, Soins infirmiers, Clinique infirmière, Alliance thérapeutique, Psychiatrie de secteur, Objets d'hospitalité


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Article précédent Article précédent
  • Cadre thérapeutique et accompagnement infirmier
  • M. Tortonèse
| Article suivant Article suivant
  • Méditation de pleine conscience : un outil d'amélioration des soins ?
  • C. André, F. Dulong

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Publicité