Médecine

Paramédical

Autres domaines


Les facteurs de risque de récidive des kératokystes odontogéniques des maxillaires - 14/09/10

Risk factors for recurrence of maxillary odontogenic keratocysts

Doi : 10.1016/j.stomax.2009.07.011 
H. Chemli , M. Dhouib, F. Karray, M. Abdelmoula
Service de chirurgie maxillofaciale, CHU Habib Bourguiba, 3029 Sfax, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 4
Iconographies 5
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Le kératokyste (KK) est une tumeur bénigne rare caractérisée par son agressivité locale et une forte tendance à la récidive. Notre objectif était d’étudier les facteurs de risque de récidive des KK et de confronter nos résultats à ceux de la littérature.

Patients et méthodes

Trente-six cas de KK ont été traités chez 32 patients entre 1996 et 2006. Nous avons étudié rétrospectivement les récidives selon les différents paramètres radiocliniques, histologiques et pronostiques.

Résultats

L’âge moyen était de 41 ans avec une légère prédominance masculine (sex-ratio de 1,3). Trente localisations étaient mandibulaires. Une ostéolyse uniloculaire radiologique a été retrouvée dans 75 % des cas. Le traitement primaire a toujours été chirurgical et conservateur. Douze récidives sont survenues chez huit patients, deux à dix ans plus tard. Toutes les récidives étaient mandibulaires, 41 % au niveau de l’angle et du ramus. Les kystes multiloculaires ont récidivé dans 55 % des cas, les uniloculaires dans 11 %. Les récidives concernaient 40 % des formes orthokératosiques. La présence de kystes satellites au niveau de l’épithélium de surface et l’extension aux parties molles ont conduit à 60 % de récidives. Soixante-six pour cent des kératokystes infectés ont récidivé. Parmi les 12 kystes récidivés, huit ont été énucléés en plusieurs fragments.

Discussion

Le risque de récidive des KK est d’autant plus grand que la localisation est postérieure (angle, ramus) et l’architecture multiloculaire. Cela pourrait s’expliquer par la difficulté d’accès à ces régions. Le type histologique orthokératosique et la présence de kystes satellites semblent aussi être associés à un taux élevé de récidive. Dans notre étude, il existait une relation entre le taux de récidive, l’infection du kyste et les conditions d’exérèse chirurgicale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Purpose

The odontogenic keratocyst is a benign tumor with a high recurrence rate and aggressive behavior. We analyzed the risk factors for recurrence of odontogenic keratocysts and compared our results to published ones.

Patients and methods

Thirty-two patients (36 odontogenic keratocysts) were treated in our department between 1996 and 2006. We retrospectively analyzed recurrence according to anatomoclinic, histopathological, and prognostic parameters.

Results

The patients’ mean age was 41 years. The sex ratio was 1.28 with male predominance. The mandible was the most common site (30 cases). The most common radiological finding was a unilocular cyst in 75 % of cases. The primary treatment was conservative surgery for all patients. Twelve recurrences were observed in eight patients between 2 and 10 years of follow-up. All recurrences occurred in the mandible with 41 % in the angle and ramus. Multilocular cysts recurred in 55 % of cases, unilocular in 11 %. The recurrence rate of orthokeratocysts was 40 %. The presence of satellite cysts and extension to soft tissues were associated with a high rate of recurrence (60 %). Sixty-six percent of infected cysts recurred and among these, eight were enucleated in several fragments.

Discussion

The recurrence rate of odontogenic keratocysts is higher in case of mandibular posterior region localization and multilocular keratocysts. This might be explained by the difficult surgical accessibility. Some histological findings including the presence of satellite cysts and orthokeratocysts are associated with a higher recurrence rate. Cyst infection and treatment modalities influence the recurrence rate.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Kyste odontogénique, Kératokyste

Keywords : Odontogenic cyst, Keratocyst


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 111 - N° 4

P. 189-192 - septembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Congrès 2011 de la SFSCMF. 15, 16 et 17 septembre 2011
  • J. Ferri
| Article suivant Article suivant
  • Sangsues des voies aérodigestives supérieures
  • O. Maliki, L. Aderdour, R. Hassani, Y. Rouchdi, H. Nouri, A. Raji

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.