Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Hypersignaux de la substance blanche révélant un pseudoxanthome élastique - 24/09/10

White matter lesions leading to the diagnosis of pseudoxanthoma elasticum

Doi : 10.1016/j.neurol.2010.01.015 
M.-A. Dalloz a, , R. Debs a, C. Bensa b, S. Alamowitch a, c
a Service de neurologie, hôpital Tenon, 4, rue de la Chine, 75020 Paris, France 
b Service de neurologie, fondation Rotschild, 25, rue Manin, 75019 Paris, France 
c Université Paris-6–Pierre-et-Marie-Curie, 75005 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le pseudoxanthome élastique (PXE) est une maladie du tissu conjonctif avec atteinte cutanée, ophtalmologique, cardiovasculaire et plus rarement cérébrovasculaire. Nous rapportons le cas d’une femme de 32 ans avec hypersignaux de la substance blanche de découverte fortuite. La topographie des lésions évoquait une leucopathie vasculaire. Un PXE fut suspecté devant des lésions cutanées des plis de flexion avec calcification des fibres élastiques à la biopsie cutanée et des stries angioïdes au fond d’œil. Le séquençage du gène ABCC6 confirma le diagnostic. Le diagnostic de PXE doit être évoqué devant une microangiopathie cérébrale de cause indéterminée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Pseudoxanthoma elasticum (PXE) is an inherited connective tissue disease characterized by skin, eye, cardiovascular, and, less often, cerebrovascular manifestations. We report the case of a 32-year-old woman who presented with fortuitously discovered cerebral white matter lesions. The pattern of the lesions was compatible with vascular leucopathy. Neurological examination, CSF and biological assessment were normal. Physical examination demonstrated cutaneous lesions characterized by yellowish papules in the neck and axilla with calcification of elastic fibres showed on the skin biopsy and retinal angioid streaks, which made PXE a plausible diagnosis. Sequencing of the ABCC6 gene confirmed PXE. Thus, PXE must be considered when confronted with cerebral microangiopathy of undetermined origin.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Pseudoxanthome élastique, Accidents vasculaires cérébraux, Microangiopathie

Keywords : Pseudoxanthoma elasticum, Cerebrovascular diseases, Microangiopathy


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Vol 166 - N° 10

P. 844-848 - octobre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Un tremblement d’attitude révélant une maladie de Huntington
  • E. Bernard, E. Broussolle, S. Thobois
| Article suivant Article suivant
  • Forme pseudotumorale cérébrale de la maladie de Behçet sous ciclosporine
  • S. Bouomrani, S. Hammami, R. Braham, S. Mahjoub

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.