Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Neuropathie des petites fibres : approche diagnostique et traitement, et place de son association au syndrome de Gougerot-Sjögren primaire - 29/09/10

Small fibre neuropathy: Diagnostic approach and therapeutic issues, and its association with primary Sjögren’s syndrome

Doi : 10.1016/j.revmed.2010.07.022 
D. Sène a, , F.-J. Authier b, Z. Amoura a, P. Cacoub a, J.-P. Lefaucheur c
a Service de médecine interne, hôpital Pitié-Salpêtrière, AP–HP, université Paris-6, 47–83, boulevard de l’Hôpital, 75013 Paris, France 
b Service d’histologie, hôpital Henri-Mondor, université Paris 12, AP–HP, 51, avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, 94010 Créteil cedex, France 
c EA4391, service de physiologie – explorations fonctionnelles, hôpital Henri-Mondor, université Paris 12, AP–HP, 51, avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, 94010 Créteil cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Dans ce travail sont exposées les approches diagnostiques et thérapeutiques des neuropathies des petites fibres (NPF) et une analyse de son association au syndrome de Gougerot-Sjögren (SGS) primaire. Une NPF doit être évoquée devant des douleurs neuropathiques (brûlures, picotements, paresthésies), une allodynie et des troubles neurovégétatifs, surtout quand l’examen neurologique et l’électroneuromyogramme standard sont normaux. Le diagnostic est confirmé par la présence d’une diminution de la densité intra-épithéliale en fibres nerveuses dans une biopsie cutanée ou d’une altération de tests neurophysiologiques non conventionnels explorant les fibres de petit calibre (potentiels évoqués par stimulation au laser, réflexe cutané sympathique, évaluation quantifiée de la sensibilité cutanée et tests des fonctions autonomes). L’association entre la NPF et le SGS a été peu évaluée. Le SGS pourrait représenter 9 à 30 % des causes de NPF. Inversement, la NPF est présente chez 3 à 9 % des SGS primaires et représente 25 à 35 % des neuropathies associées au SGS primaire. Le traitement des NPF repose sur l’utilisation de neuropsychotropes à effet antalgique et d’antalgiques usuels. Les traitements corticoïdes et immunosuppresseurs sont habituellement inefficaces et l’intérêt des immunoglobulines polyvalentes ne tient qu’à quelques cas rapportés. La NPF est une entité nosologique à ne pas méconnaître au sein des neuropathies associées au SGS. Nos efforts doivent tendre vers un diagnostic plus précoce, une étude plus approfondie des mécanismes pathologiques sous-jacents et l’évaluation de nouvelles thérapeutiques de fond évaluées au cours du SGS.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

This article reviews the diagnostic issues and the therapeutic management of small fibre neuropathy (SFN), and a detailed literature analysis of its association with primary Sjögren’s syndrome (pSS). A diagnosis of SFN should be raised in the presence of diffuse neuropathic painful manifestations (burning sensation, paresthesia, pricking, allodynia or hyperesthesia) and neurovegetative signs. The neurological examination and the electroneuromyogram are usually normal. The diagnosis of SFN can be confirmed by the evidence of decreased intra-epidermal nerve fibre density after a skin punch biopsy or the presence of abnormal nonconventional neurophysiological tests exploring the A-delta and C small nerve fibres (laser-evoked potentials, quantitative sensory tests, cutaneous sympathic reflex, autonomic function tests). The association of SFN and pSS has been scarcely evaluated, probably because of its lack of awareness and the low availability of the required diagnostic procedures. According to our literature review, pSS may be present in 9 to 30% of patients with SFN. Conversely, a pure SFN is present in 3 to 9% of patients with pSS where it may represent 25 to 35% of pSS-associated peripheral neuropathies. The treatment of SFN is mainly symptomatic and based on antalgic neuropsychotropic drugs and conventional analgesics. Corticosteroids and immunosuppressive drugs are usually unsuccessful. The effectiveness of intravenous immunoglobulins is only supported by a few case reports. SFN deserves to be separately evaluated among pSS-associated peripheral neuropathies. This requires a better availability of the appropriate diagnostic procedures, the investigation of underlying immunopathological mechanisms and the assessment of the new treatments recently proposed in pSS, mainly rituximab.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Neuropathie des petites fibres, Syndrome de Sjögren, Potentiels évoqués laser, Réponses cutanées sympathiques, Densité intra-épidermique de fibres nerveuses

Keywords : Small fibre neuropathies, Sjögren’s syndrome, Laser-evoked potentials, Cutaneous sympathic reflex, Intra-epidermal nerve fibre density


Plan


© 2010  Société nationale française de médecine interne (SNFMI). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 10

P. 677-684 - octobre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Granulomatoses rénales : étude rétrospective de 44 observations
  • F. Pasquet, M. Chauffer, L. Karkowski, P. Debourdeau, B. Mc Grégor, M. Labeeuw, M. Laville, M. Pavic
| Article suivant Article suivant
  • Les atteintes rénales au cours des hémopathies malignes. Stratégie diagnostique
  • N. Jourde-Chiche, B. Dussol, L. Daniel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.