Médecine

Paramédical

Autres domaines


Is Reynolds syndrome a genetic laminopathy? - 25/10/10

Doi : 10.1016/j.gcb.2010.07.008 
J. Cabane
Service de medecine interne Horloge 2, faculté de médecine Pierre-et-Marie-Curie-Paris 6, groupe français de recherche sur la sclérodermie, hôpital Saint-Antoine-Paris, 184, Faubourg-Saint-Antoine, 75571 Paris cedex 12, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Reynolds syndrome is a rare disease associating primary biliary cirrhosis (PBC) and systemic scleroderma (SSc). Although generally considered as an autoimmune disease owing to the presence of typical autoantibodies and to microscopical abnormalities suggesting autoimmunity (lymphoid infiltrate around the biliary ducts and the cutaneous vessels, pericarditis, pleurisy), other causes have been searched for, especially genetic. The discovery of a new mutation in the Lamin receptor B in a French patient suffering from Reynolds syndrome [1] revives this controversy. Laminopathies have a great variety of manifestations, but some are quite comparable with either SSc or PBC, and the new mutation has been found neither in a group of 27 other patients with SSc, nor in 400 normal subjects. After bioinformatics searching, the authors claim that it is plausible that the new mutation is pathogenic. It remains to be shown, however, that this is really the case by testing directly the liver and skin fibroblasts of the patient. Moreover, looking at a series of CBP patients and at a larger SSc sample will be enlightening to appreciate the real value of that discovery.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Vol 34 - N° 10

P. 509-510 - octobre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Malignant portal vein thrombosis
  • S. Aladlouni, L. Arrivé
| Article suivant Article suivant
  • Synthetic lethal interaction may be a new approach in chemoprevention of colorectal cancer
  • L. Teixeira

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.