Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Énurésie de l'enfant - 23/11/10

[18-207-E-10]  - Doi : 10.1016/S1762-0953(11)55999-0 
H. Lottmann , I. Alova
Service de chirurgie viscérale pédiatrique (Pr Yann Révillon), Hôpital Necker-Enfants malades, 149, rue de Sèvres, 75743 Paris cedex 15, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 10
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

L'énurésie nocturne se définit comme une incontinence intermittente pendant le sommeil chez des enfants âgés d'au moins 5 ans. L'énurésie nocturne est à la fois un symptôme et un état pathologique. L'énurésie est dite primaire si l'enfant n'a jamais eu de période de continence d'au moins 6 mois consécutifs durant le sommeil et qualifiée d'isolée ou monosymptomatique s'il n'existe aucun autre symptôme associé, en particulier diurne, relevant du bas appareil urinaire. On distingue schématiquement deux formes principales d'énurésie isolée : une forme polyurique pure avec capacité fonctionnelle vésicale normale et une forme non polyurique caractérisée par une faible capacité vésicale. Diverses combinaisons existent entre ces deux formes. Le diagnostic positif d'énurésie nocturne est avant tout clinique. Il repose sur l'interrogatoire et l'examen physique. L'interrogatoire élimine les troubles mictionnels diurnes et précise les caractéristiques de l'énurésie. L'examen clinique élimine une pathologie neurologique ou une malformation urologique. La prise en charge de l'énurésie passe en première approche par une démarche d'information et d'éducation. Les patients motivés et non guéris par les seules prescriptions hygiénodiététiques devraient recevoir en complément un traitement spécifique, par desmopressine et/ou alarme, en fonction du type d'énurésie. Des traitements combinés et d'autres alternatives thérapeutiques non spécifiques peuvent être proposés dans les énurésies réfractaires. Le suivi pendant et à l'arrêt du traitement est un élément essentiel du succès, qui reste inconstant.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Énurésie de l'enfant, Incontinence, Polyurie nocturne, Capacité vésicale, Desmopressine


Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Prise en charge de l'incontinence urinaire postprostatectomie totale
  • P. Mouracade, C. Saussine
| Article suivant Article suivant
  • Place des investigations urodynamiques chez l'enfant
  • P. Buisson, M.-D. Leclair, L. Lenormand, Y. Héloury

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.