Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Anévrismes de l'aorte abdominale sous-rénale - 29/11/10

[19-1620]  - Doi : 10.1016/S0000-0000(11)49681-9 
D. Boulate a : Interne, H. Kobeiter b : Professeur des Universités-praticien hospitalier, P. Desgranges a,  : Professeur des Universités-praticien hospitalier
a Service de chirurgie vasculaire, Hôpital Henri Mondor, 51, avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, 94010 Créteil, France 
b Service d'imagerie vasculaire, Hôpital Henri Mondor, 51, avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, 94010 Créteil, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 14
Iconographies 18
Vidéos 4
Autres 1

Résumé

Un anévrisme de l'aorte abdominale sous-rénale (AAA) est une pathologie de la paroi aortique dont le contenu en cellules musculaires lisses et en élastine diminue et aboutit, par affaiblissement de la média, à une augmentation segmentaire du diamètre de l'aorte puis à sa rupture cataclysmique. Le risque de rupture ainsi que la vitesse d'évolution sont proportionnels au diamètre de l'anévrisme. Il s'agit d'une pathologie initialement asymptomatique dont la prévalence est accrue chez les patients de plus de 65 ans d'autant plus qu'ils ont un passé de fumeurs. Il existe un intérêt au dépistage échographique systématique des AAA asymptomatiques dans la population des plus de 65 ans. Du fait de l'évolutivité et du risque de rupture, tout AAA diagnostiqué doit, selon sa taille, bénéficier d'un suivi échographique régulier ou être traité. La prise en charge des patients porteurs d'AAA est globale et doit prendre en compte la prévention du risque cardiovasculaire. Le traitement d'un AAA consiste à l'exclure de la circulation afin de prévenir sa rupture. L'indication du traitement est bien établie pour les anévrismes de plus de 5 cm ainsi que pour les anévrismes symptomatiques. Le traitement classique est la mise à plat-greffe chirurgicale qui consiste à ouvrir le sac anévrismal puis à interposer une prothèse vasculaire. Depuis 2003, plus de la moitié des AAA est traitée par la mise en place d'une endoprothèse dans le sac anévrismal par voie endovasculaire. L'évolution technologique permet aujourd'hui de traiter des AAA complexes (collet proximal sous-rénal court ou angulations importantes) par des méthodes endovasculaires à l'aide d'endoprothèses fenêtrées ou multibranchées. Parallèlement, certains centres experts ont développé les cures chirurgicales d'AAA par laparoscopie, ce qui tend à faire diminuer l'agressivité chirurgicale. L'évolution actuelle des traitements des AAA permet la diminution de la morbimortalité périopératoire et l'extension des indications chez des patients auparavant non opérables.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Anévrisme, Aorte abdominale, Paroi aortique, Dissection aortique, Endoprothèse aortique


Plan


 Cet article a fait l'objet d'une prépublication en ligne : l'année du copyright peut donc être antérieure à celle de la mise à jour à laquelle il est intégré.


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Anévrisme de l'aorte thoracique descendante et dissection aortique chronique
  • A. Seguin, J.-N. Fabiani
| Article suivant Article suivant
  • Anévrismes artériels des membres inférieurs
  • C. Laurian, P. Soury, F. Gigou, A. Mallios

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.