Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Alexithymia is associated with glycaemic control of children with type 1 diabetes

L’alexithymie est associée avec un moins bon contrôle glycémique chez des enfants diabétiques de type 1

Doi : 10.1016/j.diabet.2010.06.004 

M. Housiaux a  , O. Luminet a c, N. Van Broeck a, H. Dorchy b

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Aim

This study examined the respective contributions of the demographics, medical variables and alexithymia characteristics of young diabetics to their glycaemic control. The goal was to replicate the role of the ‘difficulty describing feelings’ factor of alexithymia in the prediction of poor glycaemic control as has been found in adult diabetic populations.

Method

The study included 45 type 1 diabetic children, aged 8–12 years (24 girls and 21 boys). Participants completed a sociodemographic questionnaire and provided medical information on their diabetes. HbA1c values (glycated haemoglobin), and the number of severe hypoglycaemic episodes and hospitalizations for hyperglycaemia, were collected for the previous 12 months (3 months for severe hypoglycaemias). Alexithymia characteristics were measured by means of the Alexithymia Questionnaire for children.

Results

Hierarchical regression analyses confirmed that both demographic (marital status and parental education; P<0.05) and medical (duration of diabetes and daily self-monitoring of blood glucose frequency; P<0.01) variables are associated with HbA1c levels. More important, one alexithymia factor (difficulty describing feelings) was found to be an additional predictor over and above the other variables (P<0.01), explaining an additional 12% of the total variance in HbA1c levels.

Conclusion

Confirming results already observed in diabetic adults, the present findings show, for the first time, that children who have difficulties in expressing their feelings to others are more at risk of poor glycaemic control. In future, it will be useful to identify the diabetic young people who have such difficulties and to consider interventions designed specifically for them.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectif

L’étude examine la contribution respective de variables sociodémographiques, médicales et des caractéristiques alexithymiques de jeunes diabétiques de type 1 sur leur contrôle glycémique. L’objectif était de répliquer l’implication du facteur alexithymique « difficultés à verbaliser ses émotions » dans la prédiction d’un contrôle glycémique médiocre, trouvé dans une population d’adultes.

Méthodes

L’échantillon se composait de 45 jeunes diabétiques de type 1 (8 à 12 ans, 24 filles et 21 garçons). Les valeurs d’hémoglobine glyquée (HbA1c), le nombre d’hypoglycémies sévères et d’hospitalisations pour hyperglycémie ont été récoltés pour les 12 mois précédents (trois mois pour les hypoglycémies sévères). Chaque participant a complété le questionnaire d’alexithymie pour enfants.

Résultats

Des analyses de régression hiérarchique montrent que tant les variables démographiques (statut marital et éducation parentale ; P<0,05), que les variables médicales (durée du diabète et fréquence des autocontrôles quotidiens de la glycémie capillaire ; P<0,01) étaient associées aux valeurs d’HbA1c. En outre, une des caractéristiques de l’alexithymie (difficulté à décrire verbalement ses émotions) s’est avérée être un facteur prédictif additionnel au delà des deux précédents, (P<0,01), expliquant 12 % de la variance de l’HbA1c.

Conclusion

Confirmant les résultats observés chez des adultes, les résultats actuels indiquent pour la première fois que les enfants qui ont des difficultés à exprimer leurs émotions à autrui sont plus à risque de présenter un moins bon équilibre glycémique. Dans l’avenir, il serait important de détecter les jeunes diabétiques qui présentent de telles difficultés, et de considérer des interventions spécifiques pour réduire ce déficit.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Type 1 diabetes, Alexithymia, Glycaemic control, Emotion regulation, Diabetic children

Mots clés : Diabète de type 1, Alexithymie, Contrôle glycémique, Régulation émotionnelle, Enfants diabétiques


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Vol 36 - N° 6P1

P. 455-462 - décembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • A new simple method for assessing sudomotor function: Relevance in type 2 diabetes
  • H. Mayaudon, P.-O. Miloche, B. Bauduceau
| Article suivant Article suivant
  • A randomized study comparing isotope and echocardiography stress testing in the screening of silent myocardial ischaemia in type 2 diabetic patients
  • S. Jacqueminet, O. Barthelemy, F. Rouzet, R. Isnard, M. Halbron, A. Bouzamondo, D. Le Guludec, A. Grimaldi, J.-P. Metzger, C. Le Feuvre

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

Déjà abonné à cette revue ?

Publicité