Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

In situ detection of gliosis and apoptosis in the brains of young rats exposed in utero to a Wi-Fi signal - 04/01/11

Détection in situ de l'apoptose et de la gliose dans le cerveau de jeunes rats exposés in utero à un signal Wi-Fi

Doi : 10.1016/j.crhy.2010.10.005 
Saliha Aït-Aïssa a, b, , Bernard Billaudel a, Florence Poulletier De Gannes a, b, Annabelle Hurtier a, Emmanuelle Haro a, Murielle Taxile a, Gilles Ruffie c, Axel Athane b, Bernard Veyret a, b, Isabelle Lagroye a, b
a Bordeaux University, IMS Laboratory UMR 5218 CNRS, Bioelectronics group, IPB - ENSCBP, 16, avenue Pey-Berland, 33607 Pessac cedex, France 
b Bioelectromagnetics laboratory, École pratique des hautes études, ENSCBP, 33607 Pessac cedex, France 
c Bordeaux University, IMS Lab., IMS Transfert-A2M, ENSCBP, 33607 Pessac cedex, France 

Corresponding author.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mardi 04 janvier 2011

Abstract

Pregnant rats were daily whole-body exposed or sham-exposed to a Wi-Fi signal in a free-running reverberation chamber at 0, 0.08, 0.4, and 4 W/kg for 2 h during the last 2 weeks of gestation (5 days/week). Following this in utero exposure, the pups were divided into two groups and 1 group continued exposure for 5 weeks after birth. Several brain areas were examined for gliosis and apoptotic cells. Comparison among sham and exposed groups revealed no significant differences, suggesting that in utero and post-natal exposure to Wi-Fi did not damage the brains of the young rats.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Des rates gestantes ont été exposées corps-entier à un signal Wi-Fi, sans contrainte de mobilité, dans une chambre réverbérante à des niveaux d'exposition de 0 ; 0,08 ; 0,4 et 4 W/kg et ce, durant les deux dernières semaines de gestation. Suite à cette exposition in utero quotidienne (2 h, 5 jours/semaine), chaque portée obtenue a été divisée en deux groupes dont un, poursuivant l'exposition jusqu'à 5 semaines après la naissance. La détection de gliose et de cellules apoptotiques a été réalisée au niveau de différentes régions du cerveau des jeunes rats. Aucune altération n'a été observée suite à l'exposition Wi-Fi in utero et post-natale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Wi-Fi signal, Young animals, Brain, In utero exposure, Apoptosis, Gliosis

Mots-clés : Signal Wi-Fi, Jeunes animaux, Cerveau, Exposition in utero, Apoptose, Gliose



© 2010  Académie des sciences. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.