Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Cancers de la jonction oesogastrique : épidémiologie, diagnostic et traitement - 01/03/11

[9-027-A-20]  - Doi : 10.1016/S1155-1968(11)56170-X 
N. Briez : Chirurgien viscéral, C. Gronnier : Chirurgien viscéral, C. Mariette  : Professeur des Universités-praticien hospitalier, chirurgien viscéral
Service de chirurgie digestive et générale, Hôpital Claude Huriez, Centre hospitalier régional universitaire de Lille, place de Verdun, 59037 Lille cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 17
Iconographies 9
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Les cancers de l'oesophage et de l'estomac figurent au premier plan parmi les causes de décès par cancer dans le monde. Alors que la prévalence du cancer gastrique distal décroît, l'incidence et la prévalence de l'adénocarcinome de la jonction oesogastrique sont en constante augmentation depuis plusieurs décennies dans le monde occidental. En effet, l'incidence a augmenté de plus de 800 % depuis le milieu des années 1970 dans certains pays. De plus, l'étude des méta-analyses et séries chirurgicales les plus récentes montre que le pronostic des tumeurs de la jonction oesogastrique, qui ont longtemps été incluses dans les séries de cancers de l'estomac, est plus sombre. Ceci soulève la question d'une approche thérapeutique différente. Le standard thérapeutique en cas de tumeur localisée repose sur une approche chirurgicale adaptée à la classification de Siewert avec exérèse de la tumeur primitive et lymphadénectomie régionale. L'oesophagectomie par voie transthoracique est recommandée pour les cancers de la jonction oesogastrique de type I, la gastrectomie totale pour les cancers de type III, alors que les deux approches peuvent être discutées pour le type II. La chirurgie seule ne peut être recommandée que pour le stade I. Elle doit être combinée à une chimiothérapie périopératoire pour les tumeurs de stades II et III, et pour les stades IV non métastatiques. Une radiochimiothérapie adjuvante doit être proposée dans les cas de tumeurs à haut risque de récidive pour les patients n'ayant pas bénéficié de traitement préopératoire. En situation néoadjuvante, la radiochimiothérapie peut être proposée pour les tumeurs localement avancées à débord oesophagien principal, alors qu'elle semble être une voie d'avenir pour les adénocarcinomes de la jonction oesogastrique en général. Une approche pluridisciplinaire est indispensable au diagnostic et à la planification optimale des modalités du traitement.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cancer, Cardia, Jonction oesogastrique


Plan


 Cet article a fait l'objet d'une prépublication en ligne : l'année du copyright peut donc être antérieure à celle de la mise à jour à laquelle il est intégré.


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Tumeurs stromales gastro-intestinales (GIST)
  • É. Scaglia, J.-F. Jazeron, M.-D. Diebold, O. Bouché
| Article suivant Article suivant
  • Pathologies gastriques rares (bézoard, volvulus, duplication, diverticule, rupture)
  • A. Balian, K. Lamouri, A. Lebrun, C. Voican, M. Njike-Nguefang

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.