Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines


Évaluation des pratiques professionnelles sur la prise en charge de la douleur en Smur

Evaluation of professional practices relative to pain management in Mobile Emergency Unit

Doi : 10.1016/j.jeur.2011.01.001 

M. Martinez  , I. Pozzetto Fernandez, F. Gallego, M. Crozet, P. Rigaudiere

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L'accès au texte intégral de ce chapitre nécessite l'achat du livre ou l'achat du chapitre.

pages 7
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

Le but de ce travail est l’évaluation des pratiques professionnelles relatives à la prise en charge de la douleur en Smur au centre hospitalier de Montbrison, Loire.

Méthodes

L’étude a été menée de février à juin 2008. Les données analysées ont été collectées à partir de la fiche d’intervention (données démographiques, motifs d’intervention, évaluation de la douleur, nature et délai d’administration des antalgiques) et d’un questionnaire renseigné par chaque patient en fin d’intervention (évaluation quantitative et qualitative de la douleur, administration d’antalgiques, degré de soulagement et niveau de satisfaction).

Résultats

Sur 214 sorties primaires, 49 patients ont été inclus. La douleur a été évaluée dans 71 % des cas en début d’intervention, 18 % en phase intermédiaire et 67 % en fin d’intervention à l’aide de l’échelle numérique (EN). De façon globale, l’objectif de soulagement a été atteint (score final moyen d’EN de 2,8). Cependant, pour les 21 patients dont la douleur était sévère (EN6), cet objectif n’a pas été atteint car seulement huit d’entre eux ont reçu des antalgiques de niveau 3, dont quatre de la morphine comme préconisé dans les recommandations officielles.

Conclusion

Même si 53 % des patients ont déclaré être complètement soulagés et 84 % d’entre eux satisfaits voire très satisfaits de la prise en charge, une meilleure évaluation de la douleur et la mise en place d’un protocole thérapeutique de service, basé sur les recommandations et notamment sur l’administration systématique de morphine en cas de douleurs sévères, devraient permettre un soulagement optimal des patients les plus douloureux.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objectives

Purpose of this study is evaluation of professional practices for pain management in a Mobile Emergency Unit of Montbrison Hospital, Loire.

Methods

Study was conducted from February to June 2008. Data were collected from intervention sheet (demographic data, intervention motive, pain evaluation, nature and timing of analgesia administration) and from a questionnaire filled by every patient at the end of intervention (quantitative and qualitative assessment of pain, analgesic administration, pain reduction and satisfaction level).

Results

From 214 primary interventions, 49 patients were included. Pain was estimated in 71.4%, 18.4% and 67.3% of cases at the beginning, the intermediate phase and the end of intervention, respectively, using the Numerical Rating Scale (NRS). Overall, objective of pain reduction was reached (final mean NRS of 2.8). However, for the 21 patients with severe pain (NRS6), this objective was not reached since only eight of them received opioid analgesic drugs; among them, four received morphine as recommended by official guidelines.

Conclusion

Although 53% of patients said they were completely relieved and 84% of them were satisfied or very satisfied with care, a better evaluation of pain and implementation of therapeutic protocols based on official guidelines, with notably systematic administration of morphine in case of severe pain, should improve the analgesic results in the most painful patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Smur, Évaluation des pratiques professionnelles, Douleur

Keywords : Prehospital setting, Evaluation of professional practices, Pain


Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Vol 23 - N° 4

P. 93-99 - décembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Surestimation de la glycémie capillaire chez des patients diabétiques, insuffisants rénaux et traités par dialyse péritonéale : un piège à éviter
  • J. Kadou, F. Coenen, P. Vincent, A. Forouzanfard, I.-M. Colin
| Article suivant Article suivant
  • Une plaie des troncs supra-aortiques révélée par des manifestations neurologiques retardées chez un malade ayant une plaie cervicale
  • N. Porcher, O. Mercier, A. Cortes, S. Mussot, C. Corbet

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Publicité