Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Chirurgie des traumatismes récents du carpe - 08/04/11

[44-352]  - Doi : 10.1016/S0246-0467(11)46806-9 
X. Delpit : Ancien chef de clinique-assistant, E. Masméjean  : Professeur des Universités, praticien hospitalier
Faculté de Médecine Paris Descartes - Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) 
Unité de chirurgie de la main et des nerfs périphériques, SOS Mains, Hôpital européen Georges Pompidou (HEGP), 20, rue Leblanc, 75015 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 14
Iconographies 19
Vidéos 0
Autres 2

Résumé

Les traumatismes ostéoligamentaires récents du carpe représentent un vaste spectre de lésions touchant habituellement des patients jeunes, lors de traumatismes à haute énergie. La lésion osseuse pure la plus fréquente est la fracture du scaphoïde ; les lésions ligamentaires sont représentées essentiellement par la dissociation scapholunaire et la luxation périlunaire du carpe. En pratique, le diagnostic est souvent difficile et retardé, et les lésions anatomiques sont souvent mixtes, ligamentaires et osseuses. Le traitement est fréquemment chirurgical ; il doit être rigoureux et s'efforcer de réparer les atteintes osseuses et ligamentaires dans le même temps. Les techniques ont progressé grâce aux nouvelles approches (miniostéosynthèse, arthroscopie, chirurgie percutanée). Le but du traitement est double : restaurer la fonction (mobilité, indolence) et prévenir l'apparition d'une arthrose post-traumatique. La hantise est l'évolution spontanée inéluctable vers l'arthrose (scapholunate advanced collapse [SLAC] wrist, scaphoid nonunion advanced collapse [SNAC] wrist). Le pronostic de ces lésions, surtout combinées, reste cependant souvent sérieux avec des séquelles habituelles (raideur, douleur, arthrose, etc.).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Fracture scaphoïde, Fracture os du carpe, Dissociation scapholunaire, Luxation périlunaire du carpe, Ostéosynthèse du scaphoïde


Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Arthroscopie du poignet, techniques et indications
  • A. Cambon-Binder, C. Mathoulin
| Article suivant Article suivant
  • Chirurgie des séquelles des dissociations scapholunaires et pseudarthroses du scaphoïde
  • G. Herzberg

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.