Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’accès psychotique aigu secondaire à la prise d’isoniazide

Acute psychotic access following the administration of isoniazid

Doi : 10.1016/j.pneumo.2010.03.002 

M. Herrag  , H. Sajiai, A. Alaoui Yazidi

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L'accès au texte intégral de ce chapitre nécessite l'achat du livre ou l'achat du chapitre.

pages 3
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

L’accès psychotique aigu (APA) est la survenue d’un épisode psychotique aigu unique et intense apparaissant brutalement chez un sujet sans antécédents psychiatriques ou neurologiques. L’isoniazide (INH), antituberculeux majeur constitue le médicament le plus incriminé dans la survenue d’un tel accès. Il s’agit d’un effet secondaire exceptionnel. Seuls quelques cas sont rapportés dans la littérature.

Observation

Nous rapportons le cas d’une patiente de 57 ans diabétique, ayant une miliaire tuberculeuse et mise sous traitement antibacillaire. Au troisième jour du traitement, elle a présenté un APA nécessitant l’arrêt de l’INH et l’adjonction de médicaments neuroleptiques, sans supplémentassions en pyridoxine. Le bilan effectué était sans particularité. La bonne évolution clinique après le retrait de l’INH a confirmé son imputabilité.

Conclusion

L’accès psychotique aigu est une complication grave et exceptionnelle de la prise de l’INH. Une prise en charge urgente est le seul garant d’une bonne évolution.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Acute psychotic access is defined as the occurrence of a single, acute, and intense psychotic episode in a subject without a neurological or psychiatric history. Isoniazid (INH), a major antibacillar, is the drug most often involved in the occurrence of this psychiatric disorder. However, this side effect is rare and only a few cases have been reported in the literature.

Case report

A 57-year-old female patient with diabetes mellitus presented miliary tuberculosis for which an antibacillar treatment was prescribed. Three days later, she presented an acute psychotic access requiring the withdrawal of the INH and the prescription of neuroleptic drugs, without any pyridoxine supplementation. The lab tests were normal. The good clinical evolution after the INH withdrawal confirmed its imputabilty.

Conclusion

Acute psychotic access is a severe and exceptional complication following the administration of INH. Emergency treatment is the only guarantee of a good outcome.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Isoniazide, Psychose, Tuberculose

Key words : Isoniazide, Psychosis, Tuberculosis


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Vol 67 - N° 2

P. 118-120 - avril 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Cancer bronchique bifocal : une même histologie ?
  • F. Rivière, A. Bonnichon-Py, H. Le Floch, E. Staub, A. Mairovitz, Y. Salles, J. Margery, P. Saint-Blancard, F. Pons, H. Foehrenbach, C. Marotel, F. Vaylet
| Article suivant Article suivant
  • Syndrome de Demons-Meigs : à propos d’une nouvelle observation et revue de la littérature
  • H. Boufettal, N. Zaghba, S. Morad, A. Bakhatar, N. Yassine, A. Bahlaoui, M. Noun, S. Hermas, N. Samouh

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Publicité