Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Conduites addictives du sujet âgé - 07/07/11

[37-530-A-30]  - Doi : 10.1016/S0246-1072(11)57929-5 
A. Salve a, S. Leclercq a, E. Ponavoy a, B. Trojak a, J.-C. Chauvet-Gelinier a, P. Vandel b, B. Bonin a,
a Service de psychiatrie et d'addictologie, Centre hospitalier universitaire, 3, rue du Faubourg-Raines, 21033 Dijon, France 
b Service de psychiatrie, Centre hospitalier universitaire Saint-Jacques, 4, place Saint-Jacques, 25033 Besançon, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 13
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 1
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Psychiatrie
et remplacé par un autre article plus récent: cliquez ici pour y accéder

Résumé

Les conduites addictives peuvent concerner le sujet âgé, parfois décrit comme un « candidat naturel » aux addictions ; la vulnérabilité physique, psychologique, liée à l'âge, s'associe à l'accumulation de facteurs de risque : perte d'autonomie, diminution des facultés d'adaptation, fréquence des pathologies chroniques et douloureuses, événements de vie marqués par la perte, etc. Cependant, la prévalence des conduites addictives chez les personnes âgées semble actuellement inférieure à celle observée pour les adolescents et les adultes mais risque d'augmenter dans les années à venir. L'addiction se dissimule souvent, chez le sujet âgé, derrière des tableaux cliniques trompeurs pour lesquels l'âge est considéré à tort comme le facteur déterminant. La précision des études épidémiologiques est encore peu satisfaisante avec des critères de définition des addictions valables pour l'adulte mais peu adaptés pour la population âgée, avec par exemple la difficulté à distinguer l'addiction aux benzodiazépines de l'usage chronique avec dépendance. Les conduites d'abus, de dépendance observées chez le sujet âgé concernent essentiellement l'alcool et les benzodiazépines, parfois en association, en particulier chez la femme. Pour ces deux produits, on constate une diminution de la tolérance et une augmentation de la sensibilité avec l'avancée en âge. Alcool et benzodiazépines peuvent avoir des conséquences redoutables tant au plan physique, avec le risque augmenté de fractures par chutes et des complications somatiques, qu'au plan psychique avec la fréquence des confusions mentales ; ces deux produits sont également à l'origine d'un déclin cognitif précoce et grave. Le tabagisme, le jeu pathologique, les achats compulsifs, l'addiction à la télévision sont plus fréquents chez le sujet âgé que l'abus de drogues illicites. Les addictions observées à l'âge de la retraite évoluent pour la plupart depuis l'âge adulte, en lien fréquent avec des troubles de la personnalité, mais peuvent apparaître à la soixantaine, dans une dynamique réactionnelle. Les comorbidités psychiatriques les plus fréquentes sont les troubles anxieux, les troubles de l'humeur en particulier bipolaires ; la fréquence des décès par suicide est beaucoup plus importante (risque multiplié par 16) chez les sujets âgés abusant de l'alcool par rapport aux sujets âgés abstinents. Les stratégies de soins spécifiques restent encore mal définies pour la population âgée. Néanmoins, il apparaît que le sujet âgé doit pouvoir bénéficier des mêmes thérapeutiques que l'adulte, en particulier pour les psychothérapies et les thérapies de groupe.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Addictions, Sujet âgé, Alcool, Benzodiazépines, Jeu pathologique, Tabac


Plan


 Cet article a fait l'objet d'une prépublication en ligne : l'année du copyright peut donc être antérieure à celle de la mise à jour à laquelle il est intégré.


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.