Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Cirrhose alcoolique - 03/08/11

[4-0325]  - Doi : 10.1016/S1634-6939(11)54633-2 
R. Moirand a, b, c, d, , M. Latournerie b, d, E. Bardou-Jacquet b, c, d, C. Le Lan a, b, c, P. Brissot b, c, d
a UF d'addictologie, Service des maladies du foie, Hôpital Pontchaillou, Centre hospitalier universitaire de Rennes, rue Henri-le-Guilloux, 35033 Rennes cedex, France 
b Centre hospitalier universitaire de Rennes, Service des maladies du foie, 35033 Rennes, France 
c Inserm, UMR 991, 35000 Rennes, France 
d Université de Rennes 1, 35000 Rennes, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 11
Iconographies 13
Vidéos 4
Autres 2

Résumé

La cirrhose du foie se définit histologiquement comme une maladie diffuse du foie, avec présence d'une fibrose arciforme enserrant des nodules de régénération. Elle correspond à l'évolution ultime de la plupart des maladies chroniques du foie, et la consommation excessive d'alcool en est la cause la plus fréquente en France. Cependant, seul un tiers des buveurs excessifs développent une cirrhose au cours de la vie. La cirrhose alcoolique est longtemps asymptomatique, compensée. Elle peut être totalement inapparente ou se traduire par un foie dur à bord inférieur tranchant, la présence d'angiomes stellaires, une baisse modérée du taux de prothrombine ou une thrombopénie. Elle est diagnostiquée à l'occasion du bilan de la consommation excessive d'alcool ou fortuitement. Il faut réaliser une fibroscopie digestive haute à la recherche de varices oesophagiennes, une échographie abdominale avec Doppler, et éliminer une autre étiologie (dysmétabolisme, hépatites virales B et C ou surcharge en fer principalement). Il faut tenter d'obtenir l'arrêt de la consommation excessive grâce à la prise en charge addictologique et mettre en place une surveillance régulière (dépistage du carcinome hépatocellulaire et des varices à risque hémorragique). La cirrhose devient décompensée lorsqu'apparaît une complication, comme l'ascite, l'hémorragie digestive ou une infection. La décompensation est grevée d'une lourde mortalité, mais si le facteur déclenchant est traité et si le patient s'arrête de boire, le retour à une cirrhose compensée et à une espérance de vie correcte est possible. Cependant, le risque de survenue d'un carcinome hépatocellulaire persiste. La cirrhose alcoolique représente une des indications les plus fréquentes de transplantation hépatique, en cas soit de décompensation persistante malgré le sevrage, soit de survenue d'un carcinome hépatocellulaire de petite taille. Il faut insister sur la prévention de la cirrhose : repérage précoce du mésusage d'alcool permettant une prise en charge addictologique avant la constitution de la cirrhose.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cirrhose, Mésusage d'alcool, Ascite, Hypertension portale, Insuffisance hépatocellulaire


Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Surcharges génétiques en fer
  • P. Brissot, M. Ropert, O. Loréal
| Article suivant Article suivant
  • Hépatopathies stéatosiques dysmétaboliques
  • A. Pariente

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.