Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières S'abonner

Pathologie vasculaire de la moelle

[19-1740]
Didier Leys : Professeur de neurologie, clinique neurologique, chef du service de neurologie et pathologie neurovasculaire
Jean-Pierre Pruvo : Professeur de radiologie, chef du service de neuroradiologie
Service de neurologie, centre hospitalier et universitaire de Lille, hôpital Roger-Salengro, boulevard du Pr J-Leclercq, 59037 Lille cedex France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L'accès au texte intégral de ce chapitre nécessite l'achat du livre ou l'achat du chapitre.

pages 3
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Angéiologie
et remplacé par un autre article plus récent: cliquez ici pour y accéder

Résumé

Les pathologies vasculaires de la moelle sont rares. Les infarctus médullaires sont responsables de paraplégies parfois sévères. L'imagerie par résonance magnétique (IRM) est l'examen de choix pour exclure d'autres causes de syndromes médullaires aigus et parfois pour visualiser l'infarctus. Les causes les plus fréquentes sont les pathologies de l'aorte et les causes iatrogènes. Il n'y a pas de traitement spécifique validé hormis la prévention des complications. Les lésions hémorragiques sont souvent la conséquence de malformations artérioveineuses ou de troubles de l'hémostase. Le traitement de prédilection des malformations est la radiologie interventionnelle alors que la chirurgie reste le traitement de choix des hématomes.

Plan



© 1997  Elsevier, Paris. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Publicité