Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L'expérience du corps vécu dans la paranoïa - 01/01/05

The experience of the body in paranoia

Doi : 10.1016/j.evopsy.2005.04.010 
Luciano Del Pistoia a,
a Psychiatre. Via Verdina, 28, 55041 Camaiore, Italie 

*Auteur correspondant. M. le Dr Luciano Del Pistoia

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 10
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La notion de paranoïa est presque synonyme d'un certain style « interprétatif », qu'il soit caractériel ou franchement délirant. Cette intellectualisation, qui ressort beaucoup de la matrice psychopathologique ayant donné naissance à la paranoïa, en a limité la compréhension, notamment sous deux aspects: d'un côté dans la distinction entre un délire « en secteur » mais confisquant toute l'existence du patient et un délire « en réseau » demeurant compatible avec une certaine insertion sociale ; et, de l'autre, dans la marginalisation de l'hypocondrie fréquente dans ces malades à contenu éventuel de revendication ou à « névrose » remplaçant parfois pour un temps leur attitude passionnelle ou délirante. La notion phénoménologique de « corps opaque » permet de donner une certaine réponse à ces questions en montrant le rôle central du corps dans la paranoïa d'un côté comme limite constitutive de la « vérité » que le paranoïaque recherche et, de l'autre, comme émetteur des signaux — mimicogestuels et verbaux — par lesquels il essaie de contourner une telle limite. D'autre part l'hypocondrie sort de son rôle marginal pour devenir une des déclinaisons possibles du corps dans la paranoïa et se présenter non comme une maladie « autre » qui parfois la remplace mais la continuation de celle-ci à rôles renversés, le patient y figurant alors comme persécuteur et le médecin étant dans l'espèce son persécuté. L'on pourrait alors appeler paranoïa toute situation interprétative pathologique caractérisée par la persistance du « corps opaque » et en exclure les situations de ce genre où le corps est devenu transparent à l'intuition du patient comme il l'est à l'hallucination du paranoïde.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

The concept of Paranoia is almost synonymous with a certain "interpretative» style, whether it refers to emotionally disturbed or frankly manic states. This intellectualization, which is to a large extent a result of the psychopathological matrix from which Paranoia issued has in fact limited comprehension of the latter, in particular as regards the two following aspects: on the one hand, the distinction between a "sectorial» manic state that nevertheless has a marked confiscatory effect on the person's entire existence and a "network-associated» delirium that remains compatible with a certain social integration; and on the other hand, the marginalization of the hypochondria that is frequently observed in these patients and which may include a possible accusatory component (e.g. laying the blame on the therapist and associated structures for inadequate treatment) or a "neurosis» that sometimes replaces the patient's passionate or delirious attitude for a period of time. The phenomenological concept of the "opaque body» provides a certain reply to these questions: it shows that the body plays major role in Paranoia, as it represents the constitutive limit of the "truth» the paranoid subject seeks, and it also acts as a transmitter of signals - both mimico-gestural and verbal - through which the patient attempts to circumvent such a limit. The marginal role assumed by hypochondria then alters to become one of the body's possible means of physical expression of Paranoia; it does not manifest itself as an "other» illness that sometimes replaces the former, but rather as a continuation of the paranoid state including a reversal of roles, with the patient acting as persecutor and the therapist becoming the object of persecution. Thus one could qualify as Paranoia any pathological interpretative situation characterized by the persistence of an "opaque body»; and exclude the type of situations in which the body has become transparent to the patient's intuition as it has to the hallucinations of the paranoid subject.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Paranoïa, Persécution, Jalousie, Hypocondrie, Corps vécu

Keywords : Paranoia, Persecution, Jealousy, Hypocondria, Lived body


Plan


 Toute référence à cet article doit porter mention : Del Pistoia L. L'expérience du corps vécu dans la paranoïa. Evol psychiatr 2005;70.


© 2005  Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 70 - N° 2

P. 323-332 - 01 avril 2005-01 juin 6662 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La psychiatrie phénoménologique du XXI siècle ; psychosomatique et nosologie
  • Armelle Grenouilloux
| Article suivant Article suivant
  • La « folie à deux » dans l'oeuvre de Clérambault
  • Frédéric Niot

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.