Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières S'abonner

Prostaglandines

[19-3530]
Ludovic Drouet : Professeur
Service d'angiohématologie biologique et moléculaire et institut des vaisseaux et du sang, hôpital Lariboisière, 2, rue Ambroise-Paré, 75010 Paris  France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L'accès au texte intégral de ce chapitre nécessite l'achat du livre ou l'achat du chapitre.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Angéiologie

Résumé

Les prostaglandines plaquettaires et pariétales vasculaires jouent un rôle déterminant dans trois fonctions clés de la physiologie et de la pathologie, l'hémostase et la thrombose, l'inflammation et la vasomotricité, mais sont associées à de nombreuses autres fonctions : cytoprotection, métabolismes, apoptose. Ce sont donc des cibles thérapeutiques largement utilisées avec une efficacité relative qui permet d'évaluer l'implication quantitative de ces voies métaboliques des prostaglandines dans les processus physiologiques et pathologiques. Le caractère ubiquitaire des voies métaboliques des prostaglandines explique que leurs manipulations à des fins vasculaires a des effets secondaires vasculaires et extravasculaires.

Cette voie de recherche est toujours en pleine exploration et deux faits récents ont fait évoluer les connaissances avec leurs implications pharmacologiques et thérapeutiques. Le premier est la mise en évidence de deux cyclo-oxygénases : une constitutive, la COX1 qui est celle des plaquettes et de la muqueuse gastrique, et une inductible par stimulation, la COX2 qui, en ce qui nous intéresse ici, est prédominante dans les cellules endothéliales et les monocytes. La COX1 est particulièrement sensible à l'acétylation par l'aspirine (d'où l'efficacité antiplaquettaire et la gastrotoxicité dès les faibles doses) alors que la COX2 l'est beaucoup moins (d'où la nécessité de très fortes doses d'aspirine pour avoir un effet anti-inflammatoire). La deuxième nouveauté est la caractérisation de sous-populations de récepteurs au thromboxane A2.

Au total, les implications physiologiques et pathologiques et l'utilisation très prédominante de l'aspirine dans la prévention des thromboses artérielles font de ce chapitre un des chapitres principaux de la pathologie artérielle.

Plan



© 1997  Elsevier, Paris. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Publicité