Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières S'abonner

Ischémie aiguë des membres

[19-0530]
Yves Castier : Interne des hôpitaux de Paris
Christophe Saliou : Ancien chef de clinique, assistant des hôpitaux de Paris
Pierre Julia : Chirurgien des Hôpitaux
Jean-Noël Fabiani : Professeur des Universités, chirurgien des Hôpitaux
Service de chirurgie cardiovasculaire, hôpital Broussais, 96, rue Didot, 75014 Paris  France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L'accès au texte intégral de ce chapitre nécessite l'achat du livre ou l'achat du chapitre.

pages 5
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Angéiologie
et remplacé par un autre article plus récent: cliquez ici pour y accéder

Résumé

L'ischémie aiguë des membres, conséquence de l'interruption brutale du courant sanguin et de l'irrigation tissulaire par une oblitération artérielle aiguë, est une urgence médicochirurgicale. Le diagnostic est clinique. Les interventions pour ischémie aiguë des membres sont actuellement les premières interventions de chirurgie vasculaire d'urgence. Les embolies représentent la première cause d'ischémie aiguë des membres.

La prise en charge optimale d'une ischémie aiguë des membres nécessite une unité de chirurgie vasculaire disponible 24 heures sur 24, avec une coopération radio-médico-chirurgicale effective, afin d'envisager la revascularisation dans les meilleures conditions.

L'utilisation de la sonde de Fogarty a révolutionné, depuis plus de 30 ans, le pronostic fonctionnel des embolies. Néanmoins, la mortalité globale, d'environ 25 %, reste très élevée, essentiellement du fait des complications générales qu'elles entraînent, et de l'âge de plus en plus élevé des patients.

Plan



© 1997  Elsevier, Paris. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Publicité