Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières S'abonner

D-dimères et diagnostic de thrombose veineuse ou d'embolie pulmonaire

[19-1120]
Antoine Elias : Praticien hospitalier
Bernard Boneu : Professeur d'hématologie, praticien hospitalier
Service de médecine vasculaire, CHU Rangueil, 1, avenue Jean-Poulhès, 31403 Toulouse cedex 4 France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L'accès au texte intégral de ce chapitre nécessite l'achat du livre ou l'achat du chapitre.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Angéiologie

Résumé

Le dosage des D-dimères peut être maintenant réalisé en urgence et les résultats fournis rapidement. Pour pouvoir utiliser un test D-dimère dans le diagnostic d'exclusion de la thrombose veineuse ou de l'embolie pulmonaire, plusieurs conditions sont requises : le test doit être reproductible, avoir une sensibilité proche de 100 %, s'adresser à des patients externes chez qui la prévalence est faible et qui sont rarement porteurs de pathologies complexes qui puissent donner de faux positifs. Chaque test devrait être validé par des études basées sur l'évolution clinique chez les patients dont les D-dimères sont négatifs.



Mots-clés : D-dimères, thrombose veineuse, embolie pulmonaire, maladie thromboembolique veineuse

Plan



© 2001  Éditions Scientifiques et Médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Publicité