Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières S'abonner

Insuffisance veineuse superficielle des membres inférieurs

[19-2010]
Jean-Pierre Gobin : Médecin vasculaire
Catherine Grossetête : Médecin vasculaire
Cabinet d'angiologie - médecine vasculaire, 39 bis, rue de Marseille, 69007 Lyon  France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L'accès au texte intégral de ce chapitre nécessite l'achat du livre ou l'achat du chapitre.

pages 8
Iconographies 13
Vidéos 0
Autres 0
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Angéiologie
et remplacé par un autre article plus récent: cliquez ici pour y accéder

Résumé

L'insuffisance veineuse superficielle primitive est une affection fréquente dans les pays occidentaux, dont la prévalence est située entre 15 et 25 % de la population adulte.

La transmission héréditaire, probablement multigénique, de cette maladie ne fait guère de doute, mais d'autres facteurs de risque interviennent, en particulier l'âge, les grossesses et la profession.

Il existe actuellement un consensus sur l'origine, primitivement pariétale, des altérations veineuses précédant les lésions valvulaires.

L'investigation par échodoppler couleur est actuellement l'examen de référence de l'insuffisance veineuse superficielle. Cette technique permet une meilleure compréhension des mécanismes physiopathologiques de cette maladie, et facilite ainsi sa prise en charge thérapeutique.



Mots-clés : insuffisance veineuse superficielle, varices, télangiectasies

Plan



© 2001  Éditions Scientifiques et Médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Publicité