Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières S'abonner

Héparines

[19-3560]
Gérard Potron : Professeur des Universités, praticien hospitalier, chef de service
Philippe Nguyen : Professeur des Universités, praticien hospitalier
Laboratoire central d'hématologie, centre hospitalier universitaire de Reims, hôpital Robert Debré, avenue du Général-Koenig, 51092 Reims cedex France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L'accès au texte intégral de ce chapitre nécessite l'achat du livre ou l'achat du chapitre.

pages 11
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Angéiologie

Résumé

Les héparines occupent encore aujourd'hui une place prépondérante dans l'arsenal des thérapeutiques antithrombotiques. Les héparines de bas poids moléculaire remplacent de plus en plus les héparines non fractionnées. Leurs caractéristiques pharmacologiques assurent une meilleure biodisponibilité et autorisent l'utilisation d'une seule injection sous-cutanée quotidienne. Cependant, leur élimination, exclusivement rénale, nécessite un contrôle rigoureux de la créatininémie. Bien que probablement faible, le risque hémorragique des héparines persiste. Le risque de thrombopénie induite par l'héparine impose la surveillance régulière de la numération plaquettaire.

Les traitements par héparine sont efficaces mais potentiellement dangereux et requièrent une parfaite connaissance des modalités de prescription et de surveillance.



Mots-clés : héparines, héparines de bas poids moléculaire, pentasaccharides, thrombopénie, mécanisme d'action, pharmacologie, traitements

Plan



© 2001  Éditions Scientifiques et Médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Publicité